Histoire résumée du monde, de 1900 à 1929

et histoire du tango argentin

La liste des évènements de ces tableaux, n'est pas exhaustive, mais y figurent des dates et évènements clés permettant de mettre en parallèle ce qui se passe dans le monde, quelqu'en soient les domaines, politique, culture ou autres, et les dates principales de l'histoire du tango

Cliquez sur les dates pour aller directement à l'année concernée

Attention page longue à charger

1900  1901  1902  1903  1904  1905  1906  1907  1908  1909  1910  1911  1912  1913  1914

la suite de cette période, les années de 1915 à 1929

Remerciements particuliers à Wikipedia, d'où sont tirées la majorité des informations générales concernant la France et le monde

L'exposition Universelle de Paris 1900

   

A gauche le Palais de l'Eau et de l'Electricité, sur une publicité pour l'extrait de viande Liebig, la marque de la société argentine Fray Mocho

1900 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1900

5 février : signature du premier traité anglo-américain Hay-Pauncefote pour le canal de Panama. Le Royaume-Uni renonce à ses droits sur le canal qui sera construit par les seuls États-Unis dans une zone neutre et non fortifiée. Les États-Unis s’engagent à le laisser ouvert à la circulation des navires de commerce et de guerre

23 mars : inauguration par le général Pennequin à Tananarive de l'Institut Pasteur de Madagascar, chargé d'étudier les pathologies locales, de mettre au point de nouvelles techniques médicales et de diffuser des vaccins

12 avril : le Congrès des États-Unis se prononce pour  l’établissement d’un gouvernement civil à Porto Rico

30 avril : le physicien français Paul Villard donne à Paris une conférence dans laquelle il décrit les rayons gamma

3 juin, Philippines : une seconde commission américaine, débarque à Manille, prend possession de l’administration et autorise la formation d’un parti fédéral philippin sous réserve qu’il accepte la paix sous contrôle américain

14 juin : loi navale en Allemagne, qui porte atteinte à la suprématie maritime britannique

27 juin : transfert de la Guinée équatoriale à l’Espagne au traité de Paris

9 juillet : à la suite de l’adoption du « Commonwealth of Australia Constitution Act », l’Australie devient un État fédéral

29 juillet : assassinat du roi Humbert Ier d’Italie à Monza par l’anarchiste Gaetano Bresci

31 juillet : coup d’État en Colombie, José Manuel Marroquín prend le pouvoir le 7 août (fin en 1904)

Seconde guerre des Boers, 1er septembre : le Transvaal devient colonie britannique. La résistance des Boers se poursuit pendant deux ans

22 septembre : le major-général anglais J. G. Maxwell, gouverneur du Transvaal, annonce la mise en place de deux camps de concentration à Pretoria et à Bloemfontein pour y interner les prisonniers boers, en majorité des femmes et des enfants : 25 000 y périssent.

1er décembre : Rio Branco obtient le règlement du litige franco-brésilien sur la frontière avec la Guyane avec l’arbitrage des Suisses au profit du Brésil

15 décembre : fondation à Bruxelles du Bureau socialiste international

Exposition Universelle de Paris. C'est la cinquième, inaugurée le 14 Avril, et qui va durer 7 mois. Le succès mondial est phénoménal : 50,8 millions de visiteurs, dans un pays qui compte 40 millions d'âmes. Cela ferait proportionnellement aujourd'hui, en 2020, pour un pays de 66,5 millions, une manifestations qui accueillerait... 80,4 millions de visiteurs ! C'est également l'inauguration de la première ligne de métro entre La porte Vincennes et la Porte Maillot, le 19 juillet, et il nous en reste entre autres chose, le Petit et le Grand Palais, le pont Alexandre III et la réplique en miniature de la Statue de la Liberté, sur le pont de Grenelle

4 janvier : accusés de complot contre le régime parlementaire, Paul Déroulède, fondateur de la Ligue des patriotes, et les royalistes André Buffet et Lur-Saluces (par contumace), sont condamnés à dix ans de bannissement par le Sénat constitué en Haute Cour de justice. Jules Guérin, président de la Ligue antisémite, également jugé, est condamné à dix ans de détention

22-24 janvier : procès des douze « moines ligueurs » de la congrégation des Assomptionnistes, dont les pères Picard et Bailly. Ils sont accusés d'avoir violé l'article 291 du Code pénal qui interdit toute association non déclarée de plus de vingt membres. On fait payer à l’Assomption ses liens avec la grande presse et les positions antisémites du journal La Croix pendant l'affaire

5 février : Armand Fallières est réélu président du Sénat

1er mars : la cour d'appel de Paris confirme la validité du testament d'Edmond de Goncourt qui charge ses deux légataires universels, Alphonse Daudet et Léon Hennique, de constituer une académie, fondée à perpétuité avec les ressources de la succession

1er avril : réforme de la police. Les forces de l'ordre sont désormais autorisées à porter un revolver modèle 1874

14-28 mai : les Jeux olympiques d'été se déroulent à Paris

22 mai : à la Chambre, les députés, par 457 voix contre 78, invitent le gouvernement à s'opposer à la réouverture de l'affaire Dreyfus. Waldeck-Rousseau peut déclarer à la Chambre : « Il n'y a plus d'affaire Dreyfus. »

14 juillet : ouverture de la gare d’Orsay à Paris construite par l'architecte Victor Laloux

23-27 septembre : 5ème congrès socialiste international tenu à Paris ; il décide la mise en place d'un Bureau socialiste international représentant 25 pays

26 novembre : scission entre jauressistes et guesdistes. Les « deux méthodes » d'action socialiste pour un même objectif sont exposées : participation ou action révolutionnaire

1er décembre : promulgation de la loi voté à l'initiative de Raymond Poincaré et de René Viviani qui permet aux « femmes munies des diplômes de licence en droit de prêter le serment d’avocat »

6 décembre : Olga Petit est la première femme en France à prêter le serment d’avocat. Elle est suivie le 19 décembre par Jeanne Chauvin, qui est la première femme à plaider en 1901

27 décembre : la loi d'amnistie générale pour toutes les procédures judiciaires concernant l'affaire Dreyfus est promulguée, après un débat houleux à la Chambre

29 décembre : loi pour la protection de la santé des femmes dans les professions commerciales

le 29 juillet, le journal La Prensa, au faîte de son rayonnement et premier organe de presse argentin, fait retentir la sirène la sirène qu'il a installé en haut de son immeuble,

pour avertir toute la ville qu'un évènement venait de se produire. En l'occurrence, il s'agissait ce jour-là, de l'assassinat du roi d'Italie, Humbert 1er

L'Argentine a été l'un des douze pays - le seul ibéro-américain - à avoir fondé le Comité International Olympique (CIO) en 1894, représentée au premier Conseil exécutif par José Benjamín Zubiaur, qui a occupé ce poste jusqu'en 1907. La première présence olympique d'un athlète argentin eut lieu aux deuxièmes Jeux Olympiques de Paris, en 1900, grâce à la participation solitaire du tireur Francisco Camet

L'argentine entre dans une ère de prospérité qui va durer jusqu'en 1914. Les anciennes exportations de cuir, laine et viande salée, vont être remplacée par celles de blé et de viande congelé pour alimenter toute l'Europe et les Etats-Unis

Début d'une longue succession de grèves générales dans le pays

Un foyer de Peste bubonique se déclenche à Rosario

URUGUAY

Uruguay : premier championnat national de football organisé par l'AUF, La Asociación Uruguaya de Fútbol

L'Uruguay commence à être surnommé "La Suisse de l'Amérique"

Début de ce qu'on appellera " La Belle Epoque "

Albin Michel crée les Éditions Albin Michel

Georges Méliès multiplie les tournages de films à trucages : 51 films dans l'année

Raoul Grimoin-Sanson présente son Cinéorama à l'occasion de l'exposition universelle de Paris sur un écran circulaire, balayé par dix projecteurs synchronisés

11 janvier : Henri Joly dépose un brevet pour un système de cinéma parlant

15 janvier-1er juin : le Journal d'une femme de chambre d'Octave Mirbeau parait en dix « Nouveaux fragments » dans la Revue blanche

1er mars : la cour d'appel de Paris confirme la validité du testament d'Edmond de Goncourt qui charge ses deux légataires universels, Alphonse Daudet et Léon Hennique, de constituer une académie, fondée à perpétuité avec les ressources de la succession

" Le Rire ", du philosophe Henri Bergson

Claudine à l'école, roman de Colette

18 janvier : premier concert donné dans une église en dehors des offices à l'église Saint-Eustache (le Messie de Haendel)

13 mars : Isadora Duncan arrive à Paris

15 mars : Poil de carotte, pièce de Jules Renard

17 mai : Henri Bergson succède à Charles Lévêque au Collège de France à la chaire de philosophie grecque et latine

Alfred Jarry, " Ubu enchaîné "

Edmond Rostand, L'Aiglon, avec Sarah Bernhardt, mise en scène par Lucien Guitry

Eldridge R. Johnson commence à publier ses premiers disques commerciaux (disques de 7 pouces) sous le nom de label Improved Gram-o-Phone Record. En octobre, la société deviendra la Victor Talking Machine Company

Musique classique 14 janvier : Tosca, opéra de Giacomo Puccini

1er juillet : La Symphonie no 1 (version révisée) de Jean Sibelius

27 août : Prométhée, de Gabriel Fauré, aux arènes de Béziers

3 novembre : La légende du tsar Saltan, opéra-comique de Nikolaï Rimski-Korsakov, créé à Moscou

9 décembre : 2 des Nocturnes (Nuages et Fêtes) de Claude Debussy, créés aux Concerts Lamoureux

Ferdinand Löwe fonde l'Orchestre symphonique de Vienne

12 danses espagnoles pour piano d'Enrique Granados

Début de la carrière d'Angel Villoldo plus spécifiquement dans le tango, et qui compose " La bicicleta "

 

Date de création de ce qui serait le premier film sur cette danse, réalisé par un français de Carcassone, Eugène Py, et intitulé "Tango argentino". Serait car il s'agit d'un film muet et l'on ne sait sur quelle musique il a été tourné. le rythme en serait rapide et s'apparenterait plutôt à une milonga... Eugène (ou Eugenio) a été le pionnier du cinéma en Argentine

 

Le couple de musiciens et danseurs Eusebio Alfredo Gobbi et Flora Rodriguez de Gobbi (il est pianiste, uruguayen, elle est chanteuse, chilienne) fait une tournée théâtrale en Espagne pour interpréter une pièce "gauchesca". Pour le moment on ne parle pas encore de tango

Il est certain, qu’au milieu de la décennie de 1890, déjà le tango possédait sa propre chorégraphie, celle qui prend appui dans les premières années du XXe siècle ”, remarque le grand poète et essayiste Horacio Salas dans son oeuvre « Le tango » (préface d'Ernesto Sábato). L’auteur rapporte les propos de Florencio Iriarte, qui dans quelques « quatrains» intitulés « Pagaille à la Villa du Roi » nous offre une description humoristique et concise d'une danse qui commence ainsi :

« … on est entré, chaque mec avec sa nana, et la fiesta a commencé, avec cortes et quebradas. Je m’éclatais avec mon mec, si tu avais vu ses fioritures, le top, et les sentadas faites en compagnie de son « bartolo* »… Il me pliait, moi la femme, comme quand je marche dans le coteau, et ché… il semblait de caoutchouc de la façon dont il bougeait »

Paru dans la revue Don Basillo, le 30 aout 1900

*Bartolo : sexe de l'homme en référence au tango (coquin, évoquant la masturbation) Bartolo tenía una flauta (1900)

 

12 décembre : dans Le Matin, le journaliste Victor Morris utilise le terme « Apaches » pour désigner les voyous de Belleville à l'occasion de l'assassinat de deux ouvriers rue Piat à Paris. Ce terme et leur façon de danser influença le tango, à Paris, mais aussi en Argentine

Photo de Gabino Eizeza, célèbre payador, dans le journal Caras y Caretas

 

Naissance de :

Cadicamo Enrique,

Le Pera Alfredo,

D’Agostino Angel,

D’Arienzo Juan,

Diaz Roberto,

Pereyra Edouardo

       

1901 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1901 Première transmission TSF au dessus de l'Atlantique par Marconi

1er janvier : les colonies d’Australie-Occidentale, du Victoria, d’Australie-Méridionale, de Tasmanie, du Queensland, et de Nouvelle-Galles du Sud se fédèrent pour former le Commonwealth d’Australie

21 février : une constitution républicaine est adoptée à Cuba. Elle institue le suffrage universel masculin. L’indépendance de Cuba est proclamée, mais l’île reste occupée par les troupes américaines

22 Janvier : mort de la Reine Victoria. Le roi George V lui succède

23 mars : le président de la République des Philippines, Emilio Aguinaldo, est capturé par les Américains à Palanan

19 avril : le leader philippin Emilio Aguinaldo demande à ses compatriotes de se soumettre aux États-Unis

25 avril : fondation de la Ligue régionale catalane (la Lliga). La séparation de l’Église et de l’État est réclamée

9 mai : inauguration par le Duc d'York, du parlement d’Australie à Melbourne

11 mai, la Chambre basse de Norvège (Odelsthing) adopte un projet admettant les femmes imposées pour un revenu d'au moins 300 couronnes, au droit de vote dans les assemblées communales

28 mai : création à Berlin de la Hilfsverein der deutschen Juden (de) par James Simon, industriel des cotons et ami du Kaiser, pour l’amélioration sociale et politique des Juifs d’Europe de l’Est et d’Orient

4 juillet : William Howard Taft devient gouverneur civil des Philippines

28 septembre : à la suite du massacre de Balangiga aux Philippines, lors duquel 48 soldats américains sont tués par les insurgés philippins, le général américain Jacob Hurd Smith donne l’ordre à ses officiers de tuer tous les Philippins mâles de l’île de Samar de plus de 10 ans. De 2000 à 2500 morts selon les uns, et près de 50 000 selon les autres

22 octobre : ouverture à Mexico de la deuxième conférence internationale des États américains

4 novembre : la commission Taft promulgue le Sedition Act qui interdit de prôner l’indépendance des Philippines ou leurs séparation avec les États-Unis, même par des moyens pacifiques, sous peine de mort ou d’une longue peine de prison

18 novembre, Panama : le Royaume-Uni et les États-Unis signent un accord (Traité Hay-Pauncefote) sur le percement du canal de Panama

26-30 décembre : 5e Congrès sioniste à Bâle, et création du Fonds national juif (Keren Kayemeth LeIsraël, K.K.L.), chargé de l’achat des terres en Palestine, base du domaine foncier public israélien

15 Janvier, le député  Viviani, déclare : «... La vérité qui, sans la justifier, explique l’inquiétude des gouvernements, c’est que l’association est appelée à jouer un rôle social, qu’elle est créée pour se substituer dans certains offices de l’État et pour remplir à sa place des tâches dont la diversité même défie l’initiative de l’État. »

25 janvier - 10 février : au Grand Palais, ouverture de l’Exposition internationale de l’automobile, du cycle et du sport1 (salon de l’automobile), avec à peu près huit cents exposants et qui est visité par plus de cent mille personnes

25 janvier : Fernand Cathelin, interne en neurologie dans le service de chirurgie de l’hôpital Tenon, commence ses expériences d’anesthésie péridurale

1er février : premier numéro de Femina, « La revue idéale de la femme et de la jeune fille »

18 avril : création du Conseil national des femmes françaises, section française du Conseil international des femmes

5 juin : Pierre Curie et Henri Becquerel publient une note sur les effets physiologiques des radiations

1er juillet : loi relative au contrat d'association, qui créé la notion d'association loi de 1901 et réglemente la liberté d'association. La loi entraîne la dissolution et l'expulsion de centaines de congrégations religieuses non autorisées (dont les Jésuites) qui partent en exil

13 juillet : à Paris, ouverture du funiculaire de Montmartre

19 octobre : Alberto Santos-Dumont réussit à rejoindre en moins de 30 minutes la distance entre Saint-Cloud et la Tour Eiffel en dirigeable et remporte le prix Deutsch de 100 000 francs or

Novembre : Henri Danlos publie de premiers résultats sur le traitement du lupus par la radiumthérapie ou radiothérapie

25 novembre 1901 : Aloïs Alzheimer décrit le tableau clinique de la maladie qui porte son nom. En 2020, il n'existe toujours aucun traitement connu

10 décembre : à Stockholm, remise des premiers prix Nobel. Le prix Nobel de la paix est attribué au Suisse Henry Dunant (fondateur de la Croix-Rouge) et au Français Frédéric Passy (fondateur en 1870 de ce qui deviendra l'ONU)

28 décembre : la Société du chemin de fer électrique souterrain Nord-Sud de Paris, dite Compagnie du Nord-Sud, obtient de la Ville de Paris la concession d'un réseau métropolitain de deux lignes

Construction à Buenos Aires, du premier immeuble destiné à abriter l'entreprise Gath and Chaves, magasin dédié à la classe supérieure porteña

16 mai 1901, première rencontre de football entre l'Argentine et l'Uruguay. Cette rencontre, non officielle puisqu'organisée à l'initiative du seul club Albión, se solda par un score de 3 à 2 à la faveur de l'Argentine

Inauguration du "Grand Hotel", luxueux palace à Buenos Aires

 

25 mars : fondation de la FORA (Federación Obrera Regional Argentina)

 

25 mai : fondation du club argentin de football,  Club Atlético River Plate

 

6 décembre : aggravation du conflit andin ( qui dure depuis 1881) entre l’Argentine et le Chili. Les actes Yañez-Portela sur la délimitation de la frontière entre l'Argentine et le Chili sont signés à Santiago le 25 décembre après la médiation de la Grande-Bretagne

 

Décembre : le scientifique Jose Maria Sobral rejoint l'expédition suédoise dans l'Antarctique, devenant le premier argentin à mettre le pied sur ce continent. Cette expédition permet, les premières ascensions dans la chaîne montagneuse Transantarctique en Terre Victoria, et découvre le plateau polaire. Son voyage au sud établit un nouveau record de « Farthest South » à 82°17'S. De nombreux autres traits géographiques sont découverts, cartographiés et nommés. C'est aussi la première de plusieurs expéditions basées au détroit de McMurdo

Janvier : Charles Pathé ouvre des studios provisoires à Vincennes. Il entreprend la production de films à grande échelle

Construction de la galerie d'art Whitechapel à Londres par C. Harrison Townsend

Peinture l'Adoubement, tableau de Edmund Leighton

31 janvier : Les Trois Sœurs d'Anton Tchekhov, Théâtre d'art de Moscou, mise en scène Constantin Stanislavski

9 mars, Russie (24 février du calendrier julien) : le procureur général du saint-synode Pobiedonostsev fait prononcer l’excommunication de Léon Tolstoï

10 décembre : Sully Prudhomme reçoit le premier prix Nobel de littérature

Alfred Jarry : Messaline

Paul Claudel : L'Echange

Création à Rome de Francesca da Riminini, pièce de Gabriele D'Annunzio (aui par la suite dansa le tango à Deauville), avec Eleonora Duse

Le musicien américain Scott Joplin popularise le ragtime (two steps) avec The The Easy Winners. Le rythme est essentiellement basé sur la formule sesquialtère double-croche, croche, double-croche

Les Premiers Hommes dans la Lune par H. G. Wells

Chris Smith (1879-1949) et Elmer Bowman (1879-1916) composent I've Got De Blues, une coon song qui est une des premières chansons comportant le mot « Blues » dans son titre

Musique classique

3 février : Pelléas et Mélisande, suite tirée de la musique de scène de Gabriel Fauré, créée par l'Orchestre Lamoureux

31 mars : Rusalka, d'Antonín Dvořák, créé à Prague

11 septembre : le Concerto pour piano no 2 de Sergueï Rachmaninov, créé à Moscou

23 octobre : Les Barbares, opéra de Saint-Saëns

27 octobre : Nocturnes de Debussy, créés à Paris

25 novembre : Symphonie no 4 de Gustav Mahler, créée à Munich

La Guarda Vieja ce mouvement culturel musical dans le tango va couvrir approximativement les vingt premières années du XXème siècle (certains situent le commencement de ce courant aux alentours de 1895). C'est une nouvelle étape du tango, et le début de l'internationalisation. Les orchestres s'articulent autour du bandonéon, devenu l'instrument emblématique du tango : l'orquesta típica criolla, ainsi qu'il se dénomme, devient un type de formation criollo, propre au tango.

 

Création par Angel Villodo du tango, en fait une milonga, "El Esquinazo". Villoldo dédia sa partition à l'impresario français Don Carlos Seguin

Casimiro Aïn fait une tournée en Europe. Il n'est pas encore danseur de tango et l'homme célèbre de la tangomania de 1913

Marcello Vignali publie un ouvrage, Salón del baile y guia del trato social, où l'on parle de tango

 

Naissance de :

DISCEPOLO Enrique Santos (1901-1951), parolier et compositeur

 

RODRIGUEZ Enrique (1901-1971), bandonéoniste, compositeur, directeur d’orchestre

 

1902 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1902 Le physicien allemand Arthur Korn transmet des images par télégraphe

Robert Bosch met au point la magnéto

L’Allemand Philipp von Lenard publie un article sur l’énergie de l’électron émise par effet photoélectrique. Ses travaux seront repris et utilisés par Einstein

18 février : le sioniste Theodor Herzl refuse la proposition de l’empire ottoman d’établir un foyer sioniste en Mésopotamie moyennant finances

6 mars : création du Real Madrid Club de Fútbol

11 mars : constitution de la Compagnie de chemin de fer du Katanga au Congo

20 mai : Tomás Estrada Palma est élu président de la République de Cuba, qui reçoit une indépendance formelle. Les États-Unis retirent leurs troupes de Cuba

12 juin : le parlement d’Australie accorde le droit de vote aux femmes, et établit des restrictions à l’immigration

9 août : couronnement du roi du Royaume-Uni Édouard VII

1er octobre : début des soirées psychologiques du mercredi dans l’appartement de Sigmund Freud à Vienne, qui deviendront les séances de la Société viennoise de psychanalyse

Durant le mois d'octobre, Walter Sutton et Theodor Boveri, proposent indépendamment que les chromosomes sont le support de l'information héréditaire

21 novembre : traité de Wisconsin, traité de paix définitif mettant fin à la guerre des Mille Jours, entre la Colombie et le Panama

10 décembre : inauguration du premier barrage d’Assouan sur le Nil. Il avait fallu pour le construire déménager statues et temples

11 décembre : traité de réciprocité commerciale entre Cuba et les États-Unis, qui contrôlent l’économie de l’île

29 décembre : à la suite de la démonstration armée européenne à l’égard du Venezuela qui refusait de régler immédiatement ses dettes, le ministre des affaires étrangères argentin Luis María Drago envoie une note au représentant argentin à Washington qui énonce la Doctrine Drago, limitant le recours à la force pour le recouvrement d’une dette. Cette doctrine est adoptée par la seconde conférence de La Haye en 1907 sous le nom de convention Drago-Porter

9 février : la journée de travail est limitée à 9 heures pour les mineurs

14 février : Georges Leygues fait voter la résolution adoptant la réforme des études secondaires, favorable à l'enseignement des sciences et qui donne accès aux études de médecine par le baccalauréat

15 février : loi relative à la protection de la santé publique, qui rend obligatoire la vaccination antivariolique

La durée du temps de travail des mineurs de moins de dix-huit ans, des femmes, et des hommes travaillant dans des ateliers mixtes est réduite à 10 heures 30 par jour

24 mars : fondation à Tours du parti socialiste français par les socialistes réformistes  Jean Jaurès et  Paul Brousse

13 avril : l'Œuf de Pâques, voiture à vapeur ovoïde de Léon Serpollet atteint une vitesse de 120,8 km/h sur la promenade des Anglais à Nice, établissement un nouveau record de vitesse terrestre

8 mai : aux Antilles françaises, éruption tragique de la Montagne Pelée en Martinique, la ville de Saint-Pierre est complètement détruite du fait d’une nuée ardente qui fait plus de 30 000 morts

7 juin : gouvernement Émile Combes (fin en janvier 1905). Les mesures anticléricales sont appliquées avec une rigueur accrue

27 juin : décret par lequel Émile Combes ordonne la fermeture des écoles congréganistes fondées après le 1er juillet 1901 et ne répondant pas aux obligations de la loi de 1901, soit 120 établissements

24-31 juillet : l'école des Augustines de Sainte-Marie de la rue Saint-Maur se transforme en une sorte de petit « fort Chabrol » clérical organisé par Jules Girard, pour s'opposer aux décisions du gouvernement

29 septembre : mort d'Émile Zola à Paris dans des circonstances mystérieuses. Le 5 ses funérailles ont lieu au cimetière Montmartre. Anatole France prononce le discours d'adieu : « Il fut un moment de la conscience humaine »

8 novembre : création de la société chimique L'Air liquide

Jose C.Paz, ambassadeur d'Argentine en France pendant huit ans, décide de faire construire par l'architecte français Louis-Marie Henri Sortais, une maison équivalente à celle qu'il a pu voir à Paris, en 1900, lors de l'exposition universelle. Cette maison à la taille et au style inusité à Buenos Aires, dut racheté en 1938 par le gouvernement, pour abriter un cercle militaire, et la bibliothèque nationale militaire

29 Avril : Plebiscito del Valle 16 de Octubre, référédum local auprès des habitants pour savoir à quel pays ils seraient rattachés. L'Argentine fut choisie

30 Avril : arbitrage de la Grande Bretagne sur le conflit qui oppose Argentine et Chili, et concernant leur frontière commune

28 Mai : Pactos de Mayo, accord concernant la reprise des relations et la résolution pacifique des conflits entre l'Argentine et le Chili

Premier match de football officiel entre l'Argentine et l'Uruguay, le 16 mai 1901. L'Argentine l'emporta par 6 à 0.

Ci-dessous l'équipe d'Uruguay

et l'équipe d'Argentine

20 novembre : première grève générale en Argentine, impliquant plus de 20 000 travailleurs

22 novembre : le Congrès argentin vote la « Loi de résidence », qui autorise l’expulsion des étrangers jugés indésirables

URUGUAY

En Uruguay : agitation persistante et échec d'un complot visant à renverser le Président Juan L. Cuestas, très controversé

3 janvier : Siegfried, opéra de Richard Wagner, créé à Paris

8 mars : La Nuit transfigurée pour sectuor à cordes d'Arnold Schönberg, créée à Vienne.

Le même jour, le 8 mars, la Symphonie no 2 de Jean Sibelius, est créée à Helsinki par l'Orchestre philharmonique d'Helsinki dirigé par le compositeur

5 avril : Jeux d'eau et Pavane pour une infante défunte de Maurice Ravel, créés à Paris par Gabriel Grovlez.

10 mai : Première exposition internationale d'art décoratif moderne de Turin. Apparition de l'Art nouveau en Italie

10 mai, également : Projection du Voyage dans la lune de Georges Méliès, premier film de science-fiction. il le présente le 1er septembre au théâtre Robert-Houdin à Paris

30 avril : La première représentation à l'Opéra-Comique du drame lyrique Pelléas et Mélisande de Claude Debussy fait scandale

Scott Joplin compose The Entertainer

Premiers enregistrements de Enrico Caruso pour la Gramophone and Typewriter Company

Sergueï Rachmaninov commence à composer ses Variations sur un thème de Chopin

Création de l'Orchestre symphonique de Québec

Création de l'Orchestre philharmonique royal de Stockholm

8 novembre : Felix Mayol compose sa célèbre chanson populaire, "Viens poupoule"

Les cylindres de cire (apparus en 1887), et permettant d'enregistrer la musique et de la restituer sur phonographe, font leur apparition dans l'univers du tango

On prétend qu'une française, Andrée Viviane, aurait été la première femme a enregistré des tangos. Des études récentes semblent infirmer cette théorie qui ne serait qu'une légende, et il semblerait que ce soit une dénommée Linda Thelma, plus tard, en 1908

Premier tango d' Alfredo Bevilacqua, Venus, un tango "brillante", rapide comme une milonga, avec un rythme de habanera très marqué pour la partie basse

Même rythme rapide que Venus, le tango El Esquinazo est composé par Angel Villoldo. Comme d'autres tangos de cette époque, le rythme les fait classer souvent sous le vocable de tango-milonga. Les paroles que Villodo avait écrites ont été malheureusement perdues

La première interprétation d'El Esquinazo a été faite par Josefa Calatti, plus connu sous le pseudonyme de Pepita Avellaneda, chanteuse, comédienne et danseuse populaire de l'époque. Certains disent que c'est elle, la première femme à avoir enregistré un tango...

Encore plus proche d'un rythme de milonga, le tango Politeama Argentino écrit par Gaetano Grossi est à la frontière entre ces deux modes, pas encore totalement différenciés

Premier film de danseurs Apaches à Paris, style qui influencera la posture du Chamame. L'Apache étant un personnage un peu équivalant au Compadrito, mais en beucoup plus violent, il influencera la musique, quelques tangos y faisant référence

Carlos Gardel, encore tout gamin, commence à se faire remarquer en chantant des payadas dans quelques bistrots du quartier de l'Abasto

... quand il ne va pas chiper de quoi manger au marché, ou tenter d'escroquer le chaland. Il a à peine douze ans

Naissance de Pedro Laurenz, futur directeur d’orchestre de tango

     

Pierre et Marie Curie                                Bequerel                                 Photo de la revue Caras & Caretas

1903 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1903 Pierre et Marie Curie, et Bequerel, partagent le prix Nobel pour leurs travaux sur la radioactivité

16 et 23 février : traité américano-cubain. la République de Cuba loue à perpétuité aux États-Unis l'entrée de la baie de Guantánamo dans le but d'établir une base navale

29 mars : liaison TSF Londres - New York

30 mars : intervention américaine en République Dominicaine (fin en 1905)

23 avril : le ministre britannique des Colonies Joseph Chamberlain propose à Theodor Herzl, président de l’Organisation sioniste, la création d’un territoire juif au Kenya (projet Ouganda) ; la proposition est rejetée en 1905 par le septième Congrès Sioniste

22 mai : traité permanent entre Cuba et les États-Unis entérinant l' Amendement Platt. Cuba devient un protectorat américain. Les États-Unis ont le droit d'intervenir dans l'île

16 juin : naissance de la Ford Motor Company

4 août : élection du pape Pie X (fin de pontificat en 1914), pape dont on reparlera au sujet du tango

10 octobre, Royaume-Uni : fondation de l’Union politique et sociale des femmes (suffragettes) par Emmeline Pankhurst

20 octobre : conclusion du différend frontalier en Alaska entre les États-Unis et le Canada au profit des États-Unis

3 novembre : indépendance du Panama. Les États-Unis ont suscité une révolte « opportune » à Panama où la Colombie persiste à leur refuser la construction d’un canal

18 novembre : le traité Hay-Bunau-Varilla accorde aux États-Unis, à perpétuité le contrôle et l'exploitation du canal de Panama. Le Panama est sous protectorat américain (1903-1939)

3 décembre : le parlement norvégien repousse à l’unanimité le droit de vote pour les femmes

12 décembre : le Tibet, pratiquement libéré de la suzeraineté chinoise, est envahi par les Britanniques. Le Dalaï-lama s’enfuit vers la Mongolie

17 décembre : premier vol contrôlé et motorisé, d'un avion, le Wright Flyer, piloté par les frères Orville et Wilbur Wright, à Kitty Hawk en Caroline du Nord

2 avril : la ligne no 2 du métro parisien est ouverte dans sa totalité entre Porte Dauphine et Nation, suivi, en octobre de la ligne 5, entre Trocadero et Passy

28 avril : expulsion des moines du couvent de la Grande Chartreuse

1er-4 mai : voyage à Paris du roi du Royaume-Uni Édouard VII, visant à renouer des contacts avec la France après l’affaire de Fachoda, afin de jeter les bases de l'Entente cordiale

L'Association nationale des libres-penseurs organise une « grande journée de la libre-pensée » en faveur de la Séparation des Églises et de l'État ; deux cent réunions ont lieu dans toute la France. Des affrontements éclatent lors des offices entre catholiques et libre penseurs qui veulent empêcher des Jésuites non autorisés de prêcher sur la question des congrégations, en province notamment à Saint-Jacques de Reims et à Paris à Saint-Jean Baptiste de Belleville et à Notre-Dame-de-Plaisance

24 mai : Marcel Renault est tué dans un accident de voiture lors de la course automobile Paris-Madrid. La course est arrêtée à Bordeaux en raison du grand nombre d'accidents et la mort de plus de dix personnes, coureurs et spectateurs confondus

1er juillet : départ du 1er Tour de France. Le 19 juillet, au terme d'une course de 2 428 km, Maurice Garin remporte la course

11 juillet : loi sur l’hygiène et la sécurité dans les ateliers

10 août : incendie sur la ligne 2 du métro parisien ; 84 morts à la station Couronnes

12-17 octobre : voyage officiel du roi Victor-Emmanuel III et de la reine à Paris. La visite sanctionne le rapprochement entre les deux pays

26-29 octobre : premier Congrès national contre l'alcoolisme dans le grand amphithéâtre de la Faculté de médecine de Paris

L'artiste Lola Mora inaugure une de ses principales œuvres à Buenos Aires, la Fontaine des Néréides. Cette superbe sculpture particulièrement érotique, posa beaucoup de  problème à l'Administration qui la déplaça plusieurs fois. Actuellement dans la réserve écologique de la Costanera à Puerto Madeiro

L'Union générale des travailleurs ( Unión General de Trabajadores, (UGT) était une confédération nationale du travail argentine de 1903 à 1909. Elle a été fondée en 1903 en tant que rivale de la première confédération nationale du travail du pays, la Fédération des travailleurs argentins (FOA), connue sous le nom de Fédération des travailleurs régionaux argentins (FORA) à partir de 1905. À cette époque, la FOA était devenue plus ouvertement anarchiste , conduisant à des tensions entre les syndicalistes socialistes et anarchistes. L'UGT a donc été fondée par la première et elle était plus modérée que son prédécesseur. Contrairement à la FOA, elle n'a pas découragé la participation aux élections et a encouragé ses membres à devenir des citoyens argentins - car la majorité de la classe ouvrière argentine à l'époque était composée d'immigrants européens qui étaient ainsi privés de leurs droits. Néanmoins, il a affirmé que la grève générale «peut être un moyen efficace de lutte», mais a rejeté son intention de la lancer à des «fins violentes». Cette position devint plus radicale dans les années suivantes à mesure que les relations entre les syndicalistes de l'UGT et le Parti socialiste devinrent plus tendues et, en 1906, l'UGT déclara que la grève générale était "un bras de lutte d'une efficacité supérieure"

Début d'une période économiquement florissante en Argentine

Construction du théâtre Marconi

9 janvier : signature à Buenos Aires d’un protocole de désarmement entre l’ Argentine et le Chili

URUGUAY

En Uruguay, élection de José Batlle y Ordóñez, qui inaugure une consolidation de la démocratie, et une ère de prospérité économique

12 janvier : création de l'Académie Goncourt

4 juin : Edmond Rostand entre à l’Académie française

Apollinaire : La Chanson du mal-aimé

5 mars : Ouverture du Moulin-Rouge

20 mars-25 avril : Salon des indépendants à Paris. Raoul Dufy, Henri Matisse, André Derain et Maurice de Vlaminck exposent leurs toiles

31 octobre : Tosca, opéra de Giacomo Puccini, créé à l'Opéra-Comique de Paris sous la direction d'André Messager. L'opéra est donné en version française

Novembre : Tom Turpin publie St. Louis Rag, morceau écrit pour célébrer l'Exposition universelle de 1904

31 octobre : ouverture à Paris, dans les caves du Petit Palais, à l'initiative de l'architecte belge Frantz Jourdain (1847-1935), grand amateur d'art et président du syndicat de la critique d'art, du 1er salon d'automne ; Bonnard, Matisse, Picabia, Gauguin

23 novembre : débuts du ténor italien Enrico Caruso au Metropolitan Opéra de New York

Trois morceaux en forme de poire d'Erik Satie

17 décembre 1903 : brevet de l'autochrome déposé par les frères Auguste et Louis Lumière

Le 7 Février, la revue Caras y Caretas publie une série de photos montrant des hommes en train de danser le tango. Plus qu'un reportage sur une pratique, il s'agit de photos posées dont historiquement on ne peut conclure grand chose, à part le fait que le tango était pratiqué dans les milieux concernés

Ceci fut l'occasion de créer une légende qui fait parler dans les salons, sert d'argument à certaines minorités, la réalité étant sans doute très différente

 

Angel Villoldo, écrit un des plus célèbres tangos de l'histoire : El Choclo,joué pour la première fois par José Luis Roncallo avec son sextuor, dans le restaurant El Americano.

Il aurait été enregistré pour la première fois sur disque, en 1907, par une formation de la Garde Républicaine, dirigée par Auguste Bosc, avec La mention de Villoldo comme compositeur, mais qui d'après les dernières recherches n'aurait pas fait le voyage sur Paris...

Mais il aurait été enregistré sur cylindre bien auparavant, sans doute peu de temps après sa création

Pour être popularisé plus facilement, et pour éviter la confusion existante encore à l'époque entre tango andalou, tango brésilien et tango argentin, le titre en était "Le vrai tango argentin" (ci-dessous partition de 1919)

Le vrai titre, l'épi de maïs, a donné lieu ensuite à diverses interprétations : en effet, dans l'argot de Buenos Aires et dans les lieux de plaisir, il signifiait le sexe de l'homme, et il avait été, en plus, utilisé par les gauchos et les sbires de Rosas pour sodomiser leurs captifs... Honni soit qui mal y pense... Nous préférerons, quant à nous, y voir une référence à la délicieuse cuisine argentine

Villoldo écrit le célèbre tango "El portenito" (voir année 1909)

Naissance de  : Carlos di Sarli et  Sebastian Piana

          

1904 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1904 2 janvier-11 février : intervention américaine en République dominicaine

Nuit du 8 au 9 février : attaque surprise des Japonais contre la flotte russe de Port-Arthur

23 février : le Sénat des États-Unis ratifie le traité Hay-Bunau-Varilla ; la zone du canal de Panama est cédée aux Américains

8 avril : le Royaume-Uni et la France concluent un accord d’Entente cordiale sur leurs sphères d’influence respectives en Afrique du Nord et en Asie

4 mai : reprise, par les Américains, des travaux de percement du canal de Panama laissés vacant par le Ferdinand de Lesseps, à la suite du scandale de Panama

Établissement de réserves pour les Masaïs au Kenya. Les promesses faites aux Masaïs ne seront pas tenues

Palestine : début de la deuxième vague d’immigration, qui suit les pogroms de Kichinev en 1903(aliyah) d’environ 40000 Juifs en majorité venant de Russie. David Ben Gourion en fera partie

1er août : le Japon déclare la guerre à la Chine à propos de la Corée

3 octobre : la France et l’Espagne parviennent à un accord secret sur le partage de leur influence au Maroc

20 octobre : intervention américaine dans les affaires douanières de Saint-Domingue à Puerto Plata

8 novembre : Theodore Roosevelt  est réélu président des États-Unis

27 novembre : les usines Meister, Lucius & Co. déposent le brevet de la novocaïne, anesthésique local de synthèse découvert par le chimiste allemand Alfred Einhorn

24 février : mise à l'eau à Toulon du sous-marin l'Aigrette, premier submersible au monde à être équipé d'un moteur Diesel

28 mars : la Chambre vote la loi relative à la suppression de l’enseignement congréganiste

31 mars: à Nice, Arthur Duray établit un nouveau record de vitesse terrestre : 142,85 km/h. Le même jour, à Nice, également, Louis Rigolly établit un nouveau record de vitesse terrestre : 152,53 km/h

18 avril : à Paris, parution du premier numéro de L'Humanité, sous la direction de Jean Jaurès

21-23 mai : création à Paris de la FIFA (Fédération internationale de football)

17-19 juillet : canicule exceptionnelle ; les températures atteignent 37 à 39° en Région parisienne, et jusqu’à 43° à Montpellier. Nombreuses tempêtes durant l'année sur tout le territoire

30 juillet : la France rompt ses relations diplomatiques avec le Vatican et rappelle son ambassadeur

12 - 17 septembre : congrès de Bourges de la Confédération générale du travail, qui revendique la journée de huit heures et le repos hebdomadaire. Les militants Emile Pouget et Victor Griffuelhes y feront adopter les revendications de la journée de huit heures et du repos hebdomadaire

 

7 octobre : arrêté décidant de la construction de la station TSF d'Ouessant, la première capable de relier une flotte de 80 navires sur la fréquence de 500 khz

21 novembre : le système de l'indigénat est introduit en Afrique-Occidentale française

Le naturaliste de l'Université de Buenos Aires, Juan Bautista Ambrosetti, inaugure le Musée d'Ethnographie de l'Université de Buenos Aires

 

Fondation de la ville de Neuquén

 

En 1904, la société Compañía General de Ferrocarriles, a repris une concession pour construire des lignes entre les ports de Buenos Aires et Rosario (395 km) et vers La Plata, ainsi que d'autres lignes secondaires dans l'ouest et le sud de la province de Buenos Aires

Au centre de la plaza Italia, est inauguré, le 19 de juin de 1904, le monument à Giuseppe Garibaldi en la présence de Julio Argentino Roca et Bartolomé Mitre

Election de Manuel Quintana, président de la république

Création du Servicio Geológico Minero est une institution gouvernementale argentine dont le but est de produire des informations géologiques, minières et environnementales pour parvenir à un développement durable et atténuer les risques géologiques

URUGUAY

1er septembre : la bataille de Masoller met fin à la guerre civile en Uruguay. Les "blancos" sont définitivement battus, et le président José Batlle y Ordóñez inaugure une nouvelle politique d'indépendance économique, d'aide sociale et de démocratie

Installation de Picasso au Bateau-Lavoir. ll y restera jusqu'en 1909 et y garde un atelier jusqu'en 1912

Guido Seeber fait breveter son seeberophone, qui associe camera et phonographe

Max Weber : L'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme

30 janvier : La Cerisaie, pièce de Tchekhov

17 février : Madame Butterfly, opéra de Giacomo Puccini, créé à la Scala de Milan. C'est un fiasco, l'opéra est remanié et recréé à Brescia en mai 1904 où il triomphe. Il sera repris, le 2 juillet, avec Enrico Caruso sous la direction d'Arturo Toscanini, à Buenos Aires puis partout dans le monde

1er mars : La Main passe de Georges Feydeau, au Théâtre des Nouveautés

 18 octobre : la Symphonie no 5 de Mahler, créée à Cologne sous la direction du compositeur

5 novembre : Débuts d’acteur de Sacha Guitry à l’âge de 19 ans

27 décembre : La pièce Peter Pan de l'écrivain britannique J. M. Barrie est présentée à Londres

Schéhérazade de Maurice Ravel, créé aux Bouffes-Parisiens

Hugh Cannon publie He Done Me Wrong, première version connue de la chanson Frankie and Johnny

Le Haydn Quartet, ensemble vocal, enregistre The Camp Meeting Jubilee, chanson dans laquelle figurent les paroles « We've been rockin' an' rolling in your arms », un des premiers titres utilisant les termes «Rock » et « Roll»

Casimiro Aïn, futur danseur de tango, après un voyage en Europe en 1901, est de retour à Buenos Aires où il se produit au Théâtre Opéra

avec son épouse Marta. C'est sans doute durant cette période qu'il se convertit à la nouvelle danse qui monte : le tango

Parallèlement au développement du tango, les zarzuelitas utilisent le terme dans leurs scénettes, en Espagne de même qu'en Argentine. Carlos Vega,

cite pour l'année 1904, "Bravuchio", de Ezequiel Soria et "Afilar en bicicleta" de De la Riva y Julio S. Sagreras. Le cocoliche, langage mâtiné d'espagnol pratiqué par les immigrés italiens, subsiste dans les sainetes, mais dans la rue c'est le Lunfardo, langage des mauvais garçons qui prédomine, à ne pas confondre avec El Caló, l'argot des prisons, dérivé du langage des gitans, des langues romanes et basques, et également pratiqué en Espagne

Naissance de :

- Tita Merello

- Mercedes Simone

- Angel Vargas

        

1905 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1905

2 janvier, guerre russo-japonaise : capitulation russe à Port-Arthur. Le gouvernement nippon lance plus de 200000 hommes à l’assaut de la Mandchourie

21 janvier: traité entre la République Dominicaine et les États-Unis, qui prennent le contrôle des droits de douane du pays

21 mars : le Royaume-Uni reconnaît l’indépendance de l’Afghanistan par un traité signé à Kaboul

24 mars : révolte de Therissos en Crète. Le peuple crétois proclame son union politique au royaume de Grèce

28 mars : fin de l'intervention des Etats Unis en République Dominicaine, qui devient un protectorat

31 mars : crise de Tanger. L’empereur Guillaume II s’oppose à la pénétration française au Maroc

7 juin : le parlement norvégien constate la rupture de l’union personnelle avec la Suède. La Norvège devient indépendante

8 juillet : accord entre la France et l’Allemagne sur la convocation d’une conférence internationale sur le Maroc

20 juillet : Lord Curzon annonce la partition du Bengale en Inde

21 juillet : une tentative d’attentat menée par le parti arménien Dashnak contre le sultan Abdul Hamid II échoue

27 juillet - 2 août : le VIIe congrès sioniste, réunit à Bâle, refuse l’offre britannique d’installer un État Juif en Ouganda

5 septembre : traité de Portsmouth sous arbitrage américain entre le Japon et la Russie, fin de la guerre russo-japonaise

16 octobre : fondation à Surakarta en Indonésie par Samanhudi de l’Association des marchands musulmans de batik, qui se politise et devient le Sarekat Islam en 1912, puis un parti communiste, et enfin un parti musulman professant les lois de la sharia

22 octobre : début de la « Semaine rouge » à Santiago du Chili (la « Huelga de la Carne »). La répression fait plus de 200 morts

26 octobre : le roi de Suède Oscar II renonce au trône de Norvège

4 novembre, Autriche : le gouvernement annonce dans le Wiener Abendpost l’instauration du suffrage universel

21 novembre : le jeune physicien suisse Albert Einstein publie la formule E=mc2. Il révolutionne la physique, cette année là, en publiant 4 articles dans la revue Annalen der Physik

28 novembre : première convention du Conseil national du Sinn Féin (« Nous Seuls ») mouvement nationaliste fondé par Arthur Griffith en Irlande

9 décembre : le libéral radical Cecilio Báez devient président du Paraguay (fin 1906)

2 février : première apparition de Bécassine lors de la sortie du numéro 1 de La Semaine de Suzette

9 mars : séance inaugurale de la Ligue d'Action Française présidée par Henri Vaugeois

21 mars : la loi, préparée par le général André, impose le service militaire comme personnel, égal et obligatoire, mais abaisse sa durée à deux ans. Elle introduit la notion de sursis du service militaire

14 - 17 avril : troubles de Limoges. Les ouvriers porcelainiers, de la chaussure et du feutre, se mettent en grève. Le 13 avril les patrons imposent le lock-out et les grévistes sont mis à pied. L'armée intervient le lendemain. Des barricades sont dressées, des armureries sont pillées, une bombe éclate dans la maison d'un directeur d'usine. Les manifestants se rassemblent et investissent la prison pour libérer les ouvriers arrêtés

23 - 26 avril : congrès du Globe. Fondation du parti socialiste SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière) sous la direction de Jean Jaurès, qui unifie les différents partis socialiste

15 juin : inauguration de la ligne de chemin de fer Paris-Nice par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée

29 juin : le travail des mineurs de fond est limité à huit heures par jour dans les mines

14 juillet : loi relative à l'assistance obligatoire aux vieillards, aux infirmes et aux incurables privés de ressources

5 août - 12 août, Boulogne-sur-Mer : premier Congrès mondial d'Espéranto

28 novembre : inauguration de la mosquée Noor-e-Islam à Saint-Denis de La Réunion, la première jamais construite sur le sol français

12 - 14 octobre : création de la Fédération aéronautique internationale (FAI) à Paris. La FAI affirme  être la seule habilitée à homologuer les records aériens

9 décembre : Loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat. Le texte prévoie, dans son article 3, de dresser un « inventaire descriptif et estimatif » des biens ecclésiastique

12 décembre : adoption par la France d’un décret relatif à la répression de la traite des esclaves en Afrique occidentale et au Congo français

29 décembre : décret sur l’inventaire des biens de l’Église avant dévolution aux associations cultuelles. Début de la « querelle des inventaires » ; la mesure suscite de violentes protestations dans les régions fortement catholiques (Ouest, Massif central, Flandres...). La répression fait plusieurs morts

En janvier, le ministère de l'Agriculture de la République argentine autorise la Compañía Argentina de Pesca, fondée par un capitaine norvégien immigré, Carl Anton Larsen,

à établir une station météorologique et magnétique à Grytviken, en Georgie du sud, Isla San Pedro telle que la nomme les argentins. Déjà l'année précédente, une  station de pêche à la baleine avait été installée avec succès dans cette île revendiquée à la fois par la Grande Bretagne et par l'Argentine. C'est là, à Leith Harbour, que se déroula le prologue à la guerre des Malouines, en 1982

4 février : début d’un soulèvement et d'un coup d'état militaire, organisé par l' UCR, Union civique radicale, pilotée par Hipólito Yrigoyen.

Celui-ci avait déjà participé aux soulèvements de 1890 et 1893. Le gouvernement de Manuel Quintana et Julio Argentino Roca,

l'ancien président aidé de son parti, le P.A.N., Partido Autonomista Nacional, réussit à l’endiguer

21 mai: manifestation composée de milliers de travailleurs rassemblés à la place de la Constitution et en marche vers la Plaza Lavalle, où la concentration a été réprimée au sabre et à balles réelles. 2 personnes sont tuées et 20 autres blessées

11 aout : attentat manqué contre Manuel Quintana, le président, par un anarchiste agissant de sa propre initiative

Conséquence de la guerre en Afrique du Sud, une petite immigration Boer, arrive en argentine, et s'installe surtout dans le sud du pays

 

URUGUAY

L'Uruguay s'affirme comme un état laïque, en supprimant les images religieuses dans les hôpitaux du pays

Apparition de la Fédération ouvrière régionale d’Uruguay (FORU) marquera les débuts d'unification syndicale sur fond de croissance économique majeure. Reprise de la natalité

Peñarol, doyen des clubs urguayen, ancien Central Uruguayan Railway Cricket Club c réé par les ingénieurs anglais de la société des chemins de fer, établit un incroyable record en terminant le championnat de football, sans perdre un seul point et sans encaisser un seul but

15 janvier : La Conversion d'Alceste, pièce de Courteline

25 janvier : Pelléas et Mélisande d’Arnold Schönberg, créé à Vienne

5 février : le Concerto pour violoncelle no 2 de Camille Saint-Saëns, créé à Paris

16 février : à Paris, Charles Pathé ouvre au 31, boulevard des Italiens le Salon Pathé pour présenter ses nouveaux films aux forains et aux directeurs de salle

11 mars : débuts de Vaslav Nijinski au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg

27 avril-6 novembre : Exposition universelle de Liège. Inauguration du Palais des beaux-arts

Colette, Sept Dialogues de bêtes

29 mai : inauguration du musée des arts décoratifs de Paris dans l'aile de Marsan du palais du Louvre

Juillet : Petit Larousse illustré en un volume

10 juillet : création de Madame Butterfly, opéra italien en deux ou trois actes de Giacomo Puccini, à Covent Garden avec Emmy Destinn et Enrico Caruso

15 juillet : Maurice Leblanc, L’Arrestation d’Arsène Lupin

15 octobre : La Mer de Claude Debussy, créée par l'Orchestre Lamoureux

18 octobre - 25 novembre : le Salon d'automne marque le début du fauvisme

Léon Daudet, Le partage de l'enfant

Le Chant des martyrs est écrit par W. G. Archangelski et N. N. Ikonnikov

9 décembre : Salome, opéra de Richard Strauss, créé à Dresde

Publication de la Suite bergamasque, pièce pour piano de Claude Debussy

Symphonie No 7 "Chant de la nuit" de Gustave Mahler

6 décembre : Nono de Sacha Guitry

 

La Morocha, musique de Enrique Saborido, Paroles d'Angel Gregorio Villoldo. Créé par la chanteuse uruguayenne Lola Candales, le jour de Noël, dans le bar Ronchetti à Buenos Aires

Angel Villoldo écrit des paroles pour son tango El choclo (composé en 1903)

Ricardo Güiraldes aurait dansé le tango à Paris dans les salons de la Comtesse Anna de Noailles

Alice Guy enregistre le film "Le tango", mais il s'agit de tango andalou, et on y voit une femme seule danser dans un style apparenté au flamenco

Article de Cuello Goyo, Baile de Moda, dans "El diario de Buenos Aires". Il y commente le livre de Marcello Vignali, écrit quatre ans plus tôt et parlant de tango et autres danses de salon

Naissances, en Argentine de :

- Carlos Perez plus connu sous le nom de Charlo, chanteur, pianiste, et directeur d’orchestre, argentin

 - Ada Falcon, chanteuse

- Francisco Fiorentino, chanteur, bandonéoniste, compositeur

- Ciriaco Ortiz, bandéoniste, compositeur et directeur d'orchestre, argentin

Osvaldo Pugliese, pianiste, compositeur, directeur d’orchestre

 - Ricardo Tanturi, pianiste, directeur d’orchestre

- Ricardo Francisco Malerba, bandonéoniste, compositeur, directeur d’orchestre

- Carmen Micaela Risso de Cancellieri, plus connue sous le nom de Carmencita Calderon,

danseuse de tango, et qui fut la partenaire d'El Cachafaz

                   

1906 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1906

16 janvier - 7 avril : la conférence d’Algésiras règle les droits sur le Maroc entre la France, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Allemagne

10 février : lancement du Dreadnought pour la Royal Navy, le plus grand et puissant cuirassé du monde, et le premier propulsé par des turbines à vapeur

19 février : François-Joseph suspend la constitution hongroise et charge le major général Sándor Nyiri d’évacuer le parlement hongrois dissout manu militari

16 avril : emprunt international destiné à rétablir les finances de la Russie après la guerre russo-japonaise, 2,25 milliard de francs couverts pour moitié par la France

18 avril : tremblement de terre de San Francisco

19 Mai : inauguration du tunnel du Simplon, plus long tunnel du monde jusqu'en 1982

26 mai : convention entre le Saint-Siège et l’État indépendant du Congo. Elle prévoit que chaque mission catholique au Congo doit recevoir gratuitement 100 ha de terres cultivables et doit posséder son école,l’enseignement privé domine

29 mai : les femmes obtiennent le droit de vote en Finlande

7 juin : lancement du paquebot Lusitania, pour la Cunard

11 septembre : l’avocat indien Mohandas Gandhi réunit 3 000 personnes au théâtre impérial à Johannesburg pour protester contre la nouvelle loi votée par le Gouvernement du Transvaal qui vise à l’enregistrement de toute la population indienne. Gandhi met en pratique pour la première fois sa méthodologie de la désobéissance civile

14 septembre : intervention des États-Unis à Cuba

20 septembre : massacres de Bali. Le rajah de Badung  se suicide  avec ses sujets devant l’avance des Néerlandais

13 - 18 octobre : premier congrès international de la langue catalane à Barcelone

25 octobre : brevet des premières lampes triodes, inventées par l’ingénieur Lee De Forest, qui permettent d'amplifier un signal, révolutionnant la radio et marquant le début de l'ère de l’électronique

Le chimiste allemand Fritz Hofmann trouve le moyen de fabriquer du caoutchouc synthétique

3 novembre : convention internationale radiotélégraphique de Berlin. Le 22 novembre, elle adopte le SOS comme signal de détresse international

4 novembre : le psychiatre et neurologue allemand Alois Alzheimer décrit la maladie qui depuis porte son nom

2 janvier : le gouvernement précise les conditions de l’inventaire des biens du clergé. Une circulaire destinée aux fonctionnaires des Domaines qui prescrit l'ouverture des tabernacles provoque de vives protestations lors de sa parution dans la presse catholique le 11 janvier

17 janvier : Armand Fallières est élu président de la République

11 février : l'encyclique "Vehementer nos" promulguée par le pape Pie X condamne la loi de séparation des Églises et de l'État

27 février - 7 mars : nombreux incidents violents suite aux inventaires font plusieurs morts à travers la France, provoquant la démission du gouvernement Rouvier

10 mars : catastrophe de Courrières. 1099 mineurs périssent à la suite d’un coup de grisou. Des grèves éclatent pour protester contre les conditions de sécurité dans les mines. Le ministre de l’intérieur Clemenceau fait envoyer la troupe

16 mars : circulaire de Clemenceau qui ordonne la suspension des inventaires dans les cas de résistance violente

15 avril : ouverture de l'exposition coloniale de Marseille

19 avril : mort de Pierre Curie renversé accidentellement par un camion hippomobile (remorque tirée par des chevaux)

1er mai : grève générale pour réclamer la journée de huit heures. Clemenceau fait perquisitionner le siège de la CGT et arrêter deux dirigeants syndicaux. Il met Paris en état de siège partiel ; 45 000 soldats sont mobilisés. Plus de huit cent manifestants sont arrêtés

13 juillet : Suite à la catastrophe de Courrières en mars, le repos dominical, devient légalement la règle en France

16 juin : ouverture du magasin de joaillerie de la société Van Cleef & Arpels, 22 place Vendôme à Paris

26-27 juin : premier Grand Prix automobile de France au Mans

12 juillet : la Cour de cassation casse le verdict de Rennes, Dreyfus est enfin réhabilité, et réintégré dans l'armée

13 juillet : adoption des lois sur le repos hebdomadaire obligatoire et sur la fermeture des commerces le dimanche

8-14 octobre : congrès de la CGT à Amiens. La Charte proclame l’indépendance du syndicat CGT par rapport à tout parti politique et préconise la grève générale est adoptée le 13 octobre

23 octobre : Santos-Dumont réalise le premier vol d'un « plus-lourd-que-l’air » en Europe avec son avion biplan, le 14-bis et enregistre le premier record du monde de vitesse le 12 novembre

5 novembre : Marie Curie devient la première femme à enseigner à la Sorbonne pour la chaire de physique

19 décembre : création de la Compagnie des chemins de fer départementaux des Bouches-du-Rhône

Début de la construction del Hotel del Inmigrantes à Buenos Aires, pour faire face à un afflux massif d'immigrés

Première vague d'immigration finlandaise qui s'installe dans la région de la ville d'Obera dans la province des Missiones

 

Après la mort de Bartolome Mitre qui en était le fondateur en 1893, et président, la Academia Nacional de la Historia de la República Argentina, s'installe dans son premier siège permanent, dans le bâtiment de l'ancien Congrès national, à l'époque également siège des Archives générales de la Nation

12 mars : Jose Figueroa Alcorta devient Président de la République

 

URUGUAY

approbation officielle du blason, emblème de la nation

Le pays se développe, s'enrichit, et développe ses exportations, principalement vers la France (22% en 1906), mais aussi vers de nombreux autres pays. début d'une ère de prospérité qui va durer pratiquement jusqu'en 1914

 

PARAGUAY

25 novembre : le libéral radical Benigno Ferreira devient président

 

 

CHILI

Terrible tremblement de terre à Valparaiso, la ville est pratiquement détruite, plus de 3000 morts et 20 000 blessés. Le désordre est total, les pillards sont fusillés sans jugement dans la rue. Des pompiers et des secours sont diligentés de partout

24 janvier, deux création : Le Chevalier avare, opéra de Rachmaninov, créé au Théâtre Bolchoï de Moscou, et Francesca da Rimini, opéra de Rachmaninov, créé au Théâtre Bolchoï

4 février : la Suite slovaque de Vítězslav Novák est créée

10 mars : La Sonatine de Maurice Ravel, créée à Lyon par Paule de Lestang

23 mars : création à Bruxelle, de La Quintette pour piano et cordes N°1 de Gabriel Fauré

27 mai : La Symphonie no 6 «Tragique» de Gustav Mahler, créée à Essen

11 août : En France, le premier brevet concernant un procédé de film sonore est attribué à Eugene Lauste

Charlie Chaplin, âgé de dix-sept ans, est engagé pour des imitations comiques

L'Automatic Machine and Tool Company de Chicago produit l'Automatic Entertainer, phonographe qui contient 24 disques de 10 pouces, 12 de chaque côté du plateau, avec un cornet de 40 pouces qui amplifie suffisamment le son pour que quiconque à proximité puisse entendre la musique. C'est le précurseur du jukebox

Les Demoiselles d'Avignon (1906-1907) de Pablo Picasso, considéré comme le premier tableau cubiste

Tableau "L'Estaque" de Georges Braque

Jack London : Croc-Blanc histoire d'un chien-loup confronté au monde des hommes

Essai philosophique de Mark Twain : Qu'est-ce que l'homme ?

5 novembre : Chez les Zoaques de Sacha Guitry, mise en scène Firmin Gémier, Théâtre Antoine

28 décembre : création en français de Madame Butterfly de Giacomo Puccini à l'Opéra-Comique

Arrivée supposée du tango à Paris. En fait nul n'en sait la date exacte, mais probablement ce fut pour la musique en 1896, ramenée par l'éditeur Pierre Baetz. De nombreuses légendes ont circulé, dont celle de la Sarmiento, soi-disant arrivée à Marseille en 1906, mais toutes sans le moindre fondement historique. On peut penser que, sans doute, les notables argentins, qui avaient pris l'habitude depuis l'exposition universelle de 1889, et encore plus de 1900, de venir y passer les mois trop chauds de l'hémisphère sud, et qui, avaient fait partie dans leur jeunesse des "patotas" de "Niños mal de familia bien", ayant de ce fait bien connu le tango, l'apportèrent, plus particulièrement pour la danse, dans leurs bagages.

Plus officiellement les Gobbi

sont déjà venus l'année précédente pour enregistrer des tangos pour la firme Gath & Chaves et se sont installés. Quant à la venue de Villoldo, il semblerait, au vu des études récentes, que cela ne soit encore qu'une légende ou une vantardise, courantes dans l'histoire du tango...

Création du tango Gran Hotel Victoria, ou Hôtel Victoria, musique de Feliciano Latasa, paroles de Angel Gregorio Villoldo

Octobre : en France, Paul Poiret crée la première robe sans corset baptisée Lola Montès, portée par son épouse Denise au baptême de leur fille Rosine. Cette révolution va permettre aux femmes une plus grande liberté de mouvement, en particulier dans la danse, d'autant que le corset est progressivement abandonné

Le couple Eusebio Alfredo Gobbi et Flora Rodriguez  enregistre les premiers disques double faces pour Victor aux USA, avec notamment La Morocha

Naissance de :

Rodolfo Biaggi, pianiste et directeur d’orchestre argentin

Carlos Dante, chanteur de tango argentin

Catulo Castillo, parolier et compositeur argentin

Lucio Demare, pianiste et directeur d’orchestre, argentin

                 

Musique de la Garde Républicaine en 1907                      La crise financière

1907 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1907

8 février : traité entre la République dominicaine et les États-Unis, accordant à ces derniers un droit d’intervention en matière financière

21 février : les États-Unis limitent l'émigration japonaise. Cette année a été celle des recors de l'immigration aux Etats-Unis, avec un total, toutes origines confondues, de 1,3 millions d'entrées

22 mars : le Transvaal Asiatic Registration Act (« Black act »), applicable au 1er juillet, est adopté par le parlement du Transvaal. Le 29 mars, au Gaiety Theatre de Johannesburg, l’avocat indien Mohandas Gandhi

lance un mouvement de résistance passive contre ces mesures obligeant à l’enregistrement des Asiatiques

28 avril-8 juin : intervention américaine au Honduras

Mai - juin, Chili : grève générale à Santiago du Chili

5-8 août : bombardement et occupation de Casablanca par la France à la suite du meurtre de neuf employés européens de la firme Schneider le 30 juillet ; début de la « pacification » du Maroc

31 août : conclusion de la Triple-Entente entre la France, le Royaume-Uni et la Russie, contre l'Allemagne

4 novembre : le premier gisement de diamant est découvert au Kasaï, province du Congo

19 octobre : Le parlement belge vote l’annexion du Congo, effective le 15 novembre 1908

21 octobre : panique bancaire aux États-Unis, le marché boursier perd brusquement 50% de sa valeur

21 décembre: grève dans les mines de salpêtre d’Iquique, au Chili, dont la répression fait plus 2000 morts

Au Mount Sinai Hospital de New York, Reuben Ottenberg réussit la première transfusion sanguine humaine, et il établit la preuve que les donneurs du groupe O sont universels

Ivan Pavlov démontre le conditionnement de la salivation d'un chien

2 janvier : loi concernant l'exercice public des cultes

7 février : dépôt du projet de loi d’impôt sur le revenu du ministre des finances Joseph Caillaux

12 mars : explosion du cuirassé Iéna dans le port de Toulon qui fait 117 morts et 33 blessés

15 mars : Charles Voisin accomplit à Bagatelle le premier vol mécanique en France sur un aéroplane muni d’un moteur à explosion, un V8 « Antoinette »

28 mars : loi concernant les réunions publiques, qui supprime la nécessité des déclarations et confirme la liberté de réunion. Elle assimile les réunions cultuelles aux réunions publiques et garantit la liberté de l'exercice du culte

5 avril : Louis Blériot réalise son premier vol à Bagatelle à bord d'un monoplan de sa fabrication

4 mai : fondation de l'UNEF, l'Union nationale des étudiants de France à Lille

5 mai : une manifestation de 60 à 80 000 viticulteurs à Narbonne ; l'armée tire sur la foule faisant 2 morts

12 mai : 150 000 personnes environ se regroupent à Béziers ; le 17e régiment d'infanterie refuse de tirer sur la foule

14 mai-6 octobre : exposition coloniale au jardin tropical dans le Bois de Vincennes à Paris

2 juin : 300 000 personnes se rassemblent à Nîmes pour écouter les discours Marcelin Albert et Ferroul, les leaders de la révolte des vignerons

9 juin : les vignerons et leurs soutiens sont plus de 500 000 à manifester à  Montpellier

10 juin-10 août : course automobile Pékin-Paris

10-21 juin : la révolte des gueux contre la crise du midi viticole culmine en Languedoc avec la démission puis l'arrestation du maire de Narbonne, le docteur Ernest Ferroul, le 19 juin21. Le 20 juin, à Narbonne, la troupe tire sur les viticulteurs ; 500 soldats du 17e régiment d'infanterie de ligne se joignent aux manifestants à Béziers

29 juin : loi contre la fraude qui réglemente le sucrage et le mouillage des vins

13 juillet : loi du libre salaire de la femme qui autorise les femmes mariées à disposer elles-mêmes de leur propre salaire

10 novembre : inauguration à Hanoï de l'Université indochinoise

14 novembre : Eugène Schueller, futur créateur de la société L'Oréal, dépose un brevet d'invention concernant un procédé de teinture capillaire

30 décembre : promulgation du décret de création de douze brigades régionales de police mobile, les fameuses Brigades du Tigre

Huelga de inquilinos, la révolte dans les conventillos. Démarrée en Aout, elle touche plus de 2000 conventillos en Novembre

La répression fut particulièrement violente. Dans le conventillo de la rue Ituzaingó, foyer de la révolte, la police chargeant à coup de poings et coups de couteaux. Des femmes, dont certaines enceintes, furent attachées par les cheveux aux montures des policiers et trainées dans la boue

Mercado a Termino de Buenos Aires : MATba a été fondé en 1907. C'était le premier marché à terme, à être établi en Amérique latine. Au début de son histoire, elle a négocié des contrats à terme sur des produits agricoles et est rapidement devenue l'un des principaux marchés céréaliers au monde. Dans les années 20, le prix des graines de lin de MATba était le prix de référence dans le monde entier

Fondation du magazine culturel "Nosotros", par Alfredo Bianchi et Roberto Giusti. Ce magazine a occupé une place incontestable dans la culture argentine dans la première moitié du XXe siècle

El Sartorio, le satire, appelé aussi El Satario ou El Satiro, est le titre de ce qui semble être l'un des plus anciens films pornographique.

Ce film aurait été réalisé en Argentine en 1907 ou 1908. Il serait l'un des premiers à montrer des gros plans d'organes génitaux. Il n'existe aucune preuve formelle que la date soit bien celle-ci : d'autres sources indiquent les années 1930 et à Cuba. Un autre film, A l'Écu d'or ou la Bonne Auberge, un court-métrage pornographique français, fut aussi produit en 1908

Apparition du mouvement scout en Argentine quasiment en même temps qu'en grande Bretagne, et suite à la publication du livre Escultismo para muchachos

 

URUGUAY

Création de la Cour Supreme, instance juridique d'appel supérieure à toutes les autres juridictions

Création du Ministère de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, à Montevideo

Création de la Escuela Naval de la República Oriental del Uruguay, chargée, entre-autres, de former les officiers de marine civils et militaires

Création de la Facultad de Veterinaria y Agronomía

L'Uruguay est le premier, parmi les premiers pays hors d'Europe, à fonder des stations de distribution de lait basées sur le modèle français, pour distribuer du lait pasteurisé et fournir des soins médicaux aux mères nécessiteuses et à leurs nourrissons

Maisons à l'Estaque, de Georges Braque, déclaré premier tableau de la phase cézannienne du cubisme

À Paris, inauguration d'un cinématographe permanent au cirque d'hiver de Paris, et décoré par l'architecte Malo. Le propriétaire en est Charles Pathé

Fondation de la société de production photographique et cinématographique, Éclair

Film " Le Tunnel sous la Manche ou le Cauchemar franco-anglais " de Georges Méliès

Du même Georges Melies " Vingt miles lieux sous les mers ". Le film dure quinze minutes, un long métrage pour l'époque

Garibaldi, film italien de Mario Caserini

3 janvier : Au Moulin-Rouge, Colette fait scandale dans un rôle très dévêtu de Rêve d’Égypte

22 janvier : Salomé, opéra de Richard Strauss fait scandale au Metropolitan Opera de New York

5 février : autre scandale, l'audition à Vienne du Premier quatuor à cordes d’Arnold Schönberg

14 février : Sarah Bernhardt est la première femme professeur d’art dramatique

19 mars : inauguration du théâtre Femina sur l'avenue des Champs-Élysées

27 avril : Colette remet à la rédaction de La Vie parisienne, dont le directeur est Charles Saglio, sa première nouvelle, Toby-Chien parle, qui sera reprise par la suite dans le volume Les Vrilles de la vigne

10 mai : Ariane et Barbe-Bleue, opéra de Paul Dukas, créé à l'Opéra-Comique

7 septembre : Apparition de Rouletabille de Gaston Leroux dans le magazine L'Illustration

25 septembre : la Symphonie no 3 de Jean Sibelius, créée à Helsinki par l'Orchestre philharmonique d'Helsinki dirigé par le compositeur

Symphonie en mi bémol majeur, première oeuvre d’Igor Stravinsky

Sonate pour piano no1 en ré mineur de Sergueï Rachmaninov

Prix Nobel de littérature : Rudyard Kipling

Guillaume Apollinaire publie Les Onze Mille Verges. Récit pornographique

Fondation des Ballets russes par Serge de Diaghilev

Fondation de la Manécanterie, à Autun en Bourgogne, des Petits Chanteurs à la croix de bois

27 juillet : Mistinguett et Max Dearly dansent la Valse chaloupée au Moulin-Rouge. L'évènement est d'importance car c'est une forme de reconnaissance de la danse Apache (voir année 1900), sous une forme édulcorée. De la danse Apache à la valse argentine et au tango "il n'y a qu'un pas" que franchira allègrement en 1910, Mistinguett, allant jusqu'à en donner des cours

Le tango commence à sortir timidement de l'ombre à Paris, essentiellement dans la bonne société, et sous l'impulsion à la fois des Gobbi, mais aussi des argentins fortunés de passage, même s'il reste encore confidentiel. Néanmoins le tango Joaquina,

de Juan Bergamino, écrit pour Joaquina Marán, patronne de bordel à Buenos Aires, est enregistré à Paris

Enregistrement  de    El Negro alegre de Villoldo. Le morceau est généralement classifié comme tango, mais son style et le fait qu'il soit chanté, le rapproche de celui d'une payada.

Le même Villoldo compose le tango ¡ Cuidado con los cincuenta ! qui sera chanté par les époux Gobbi. Le rythme n'est pas toujours bien différencié par rapport à la milonga et la place des périodes parlées et non chantées, y est très importante

Il est possible que les officiers de la Sarmiento, aient "monté" à Paris des partitions de tango, quand ils y sont allés lors de leur escale de Bordeaux pendant l'Exposition Maritime Internationale qui s'y tenait

Naissance de :

Homero Manzi, futur poète, journaliste, homme politique et directeur de cinéma argentin, auteur de nombreux tangos célèbres. Avec le pianiste Sébastian Piana, Manzi contribuera à la régénération de la milonga en y apportant une dimension poétique sans précédent. Il lèguera ainsi Milonga del 900, Milonga triste et Milonga sentimental.

De sa collaboration avec Anibal Troilo résultent des œuvres monumentales telles que Che bandoneon et Sur. Plus tart pour pleurer sa mort, Anibal Troilo écrira le tango Responso

Miguel Calo futur grand directeur d'orchestre, son style, influencé par Fresedo et Francisco Lomuto fera les délices des danseurs et influencera à son tour Osmar Maderna

Météorite de Tunguska<

1908 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1908

13 et 16 mars, Palestine : des émeutes éclatent à Jaffa entre Juifs et Arabes. Le gouvernement turc autorise les Arabes à posséder des armes

20 avril, Danemark : les femmes obtiennent le droit de vote aux élections communales

27 avril : Premier congrès international de psychanalyse à Salzbourg, présidé par Freud

30 juin : le bolide de la Toungouska (sans doute la désagrégation d'une météorite) produit une explosion estimée à 10 mégatonnes (environ mille fois la puissance de la bombe d’Hiroshima) et détruit 2 000 km2 de forêts près du lac Baïkal en Sibérie

3 juillet : début de la révolution des Jeunes-Turcs contre le gouvernement du Sultan Ottoman (fin en 1909)

5 août : les autorités britanniques fixent unilatéralement les limites de Gibraltar

16 septembre : un décret impérial confirme le numerus clausus imposé aux Juifs dans les universités russes

5 octobre : l’indépendance du Royaume de Bulgarie vis-à-vis de l’Empire ottoman est proclamée

6 octobre : annexion de la Bosnie-Herzégovine par l’Autriche-Hongrie

12 octobre : la Crète est incorporée au Royaume de Grèce

15 novembre :  la Belgique adopte une « charte coloniale » adoptant le principe de « la colonisation rationnelle »

19 décembre : Coup d'état de Juan Vivente Gomez, le «tyran des Andes» qui ouvre pour le Venezuela l’ère du pétrole

 

12 janvier : le premier message radio longue distance est transmis depuis la tour Eiffel par l'inventeur américain Lee De Forest

30 janvier : les femmes obtiennent le droit d'éligibilité aux conseils de prud'hommes

21 mars : fondation du quotidien d’extrême droite l’Action française, « organe du nationalisme intégral » par Charles Maurras, Jacques Bainville, Léon Daudet, qui remettent en cause Dreyfus

2 avril : première publication du quotidien économique Les Échos sous le titre Les Échos de l’Exportation

10 avril : loi Ribot sur les sociétés de crédit immobilier pour favoriser l'accession des familles ouvrières à la propriété. Création du Crédit immobilier de France

19 avril : loi allemande dictant le régime des associations en Alsace-Moselle

21 avril : mise en service de la ligne 4 du métro de Paris de Porte de Clignancourt à Châtelet

18 mai : le Pourquoi pas ?, navire d’exploration polaire du commandant Charcot, est lancé à Saint-Malo

4 juin : les cendres d'Émile Zola sont transférées au Panthéon de Paris. Louis Grégori, un journaliste de La Libre Parole tente d'assassiner Alfred Dreyfus lors de la cérémonie

6 septembre : Léon Delagrange bat tous les records de distance et de durée de vols à bord du biplan Voisin no 3 à Issy-les-Moulineaux, s24 727 m parcourus en 29 minutes et 54 s

8 décembre : le projet d'abolition de la peine de mort présenté par Aristide Briand, ministre de la Justice du cabinet Clemenceau est repoussé par la Chambre par 330 voix contre 201

24-30 décembre : premier Salon de l'aéronautique au Grand Palais

Inauguration del Teatro Avenida, sur la célèbre Avenida de Mayo

Martin Giménez Antonio crée le premier quotidien d'affaire en Argentine, El Cronista Comercial, appelé plus simplement El Cronista à partir de 1989

Création de la Ferrocarriles Patagónicos, chargée de créer des lignes de chemin de fer, vers et en Patagonie

Inauguration, après 20 ans mis pour le construire, du Teatro Colón, entre l'Avenida 9 de Julio et la Plaza Lavalla. Il remplace l'ancien théâtre du même nom, situé Plaza de Mayo. L'ouverture eut lieu le 25 Mai, jour anniversaire d'el Día de la Revolución de Mayo, avec une représentation d'Aïda avec le ténor Amedeo Bassi et la chanteuse Lucia Crestani dans le rôle d'Aïda. L'acoustique d'El Teatro Colón, est considérée comme une des cinq meilleures du monde

URUGUAY

Election de Claudio Antolín Williman González, historien et homme politique conservateur

Elaboration d'une loi  portant sur le divorce, dans laquelle la justice peut prendre en compte uniquement la volonté de la femme

PARAGUAY

2 juillet : coup d’État militaire au Paraguay. Le président Benigno Ferreira et destitué et remplacé par le vice-président, Emiliano González Navero

Georges Braque : Les Instruments de Musique

Création de la première entreprise de publicité cinématographique : La Publicité animée

La société Pathé ouvre le cinéma Métropole dans un ancien cirque, avenue de la Motte-Piquet ; le plus grand écran du monde

Sortie du premier numéro de l'hebdomadaire « Ciné-journal »

2 février : la Symphonie no 2 en mi mineur de Sergueï Rachmaninov, créée à Saint-Pétersbourg

5 mars : la Rapsodie espagnole, de Maurice Ravel, créée au Théâtre du Châtelet

Maurice Leblanc : Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

4 juin : Dans la revue l’Épatant, apparition d'un trio de petits malins : Les Pieds Nickelés, série de bande dessinée créée par Louis Forton

10 septembre : La Columbia Phonograph Company introduit les disques double face (« deux disques pour le prix d'un »). Victor fera de même un an plus tard

19 septembre : la Symphonie no 7 de Gustav Mahler, créée à Prague

15 novembre : Premier numéro de la Nouvelle Revue Française, aujourd'hui un des départements des Editions Gallimard. Le N° 1 sortira en février de 1909

16 novembre : triomphe d'Arturo Toscanini au Metropolitan Opera de New York pour Aïda, de Giuseppe Verdi

Novembre : Thomas Edison introduit les cylindres phonographiques Amberol, en cire, avec une durée de lecture pouvant aller jusqu'à 4 minutes 30

Andres Huesca réalise le plus ancien enregistrement connu de La bamba, sous le titre El jarabe Veracruzano

Sacrifiant sans doute à la mode à Paris de la Maxixe, et d'une certaine confusion entre ce "tango brésilien" et la version originale argentine, Villoldo compose le " Tango brésilen " enregistré  à Paris par un orchestre de Tziganes

Autres enregistrements d'oeuvres de Villoldo. Tangos :

- Cariño criollo

- Chupas (del motorman)

- Cuidado con los cincuenta

- El conquistador Facundo

- El Pamperito

- El Tremando

- El Torito

- La Budenira

- La Morocha (1er enregistrement 1905)

- La suba de Alquileres

- Lo que no puedo decirse

- Los Afiladores

- Los Tocayos

- Muy de la Bombonera

- Soy tremendo

- ¡Te la di, chanta!

Certains de ces titres ont déjà été enregistrés l'année d'avant, mais par d'autres maisons de disque. A noter, seulement 3 milongas et 1 valses : par contre de nombreuses polkas, mazurkas, scottish et two-steps

 

Eugène Giraudet, professeur de danse à Paris, reconnaît l'existence du tango, et en propose une définition : "Sorte de danse américaine tout nouvellement introduite en France". Deux ans plus tard il l'intègrera dans un de ses nombreux manuels de danse et de maintien

Enrique Lepage cède les droits de "La casa Lepage", sa société de  diffusion de cinéma à Max Glucksmann l'un de ses proches collaborateurs.

Celui-ci, d’origine autrichienne, arrivé en Argentine en 1890, dotera le Rio de la Plata et l'Amérique du sud d'un réseau d'une centaine de salles de cinéma. Il exercera également une quasi exclusivité sur l'enregistrement des disques de tango (Firpo, Canaro, Gardel, etc...)

Naissance de :

- Ernesto Famá chanteur qui enregistrera avec principalement Canaro et Fresedo

- Libertad Lamarque future " Reine du tango " en tant qu'actrice et chanteuse, elle tournera dans le premier film sonore, ¡Tango!, en 1933

- Roberto Maida futur chanteur, lettriste et compositeur, il chanta avec les plus grands, et enregistra surtout avec Canaro. Sa version de Poema avec cet orchestre est une des plus célèbres

- Atahualpa Yupanqui futur immense poète, chateur et guitariste, son répertoire n'est pas le tango mais le folklore qu'il fit connaitre du monde entier par ses textes extraordinaires. Il sera décoré plus tard comme Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres, par la France où il finira ses jours

       

          les Ballets russes                                                      Louis Blériot, traversée de la manche

1909 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1909

9 janvier, : la Colombie signe à Washington les traités Cortés-Root avec les États-Unis et Cortés-Arosemena avec Panama, par lesquels elle reconnaît l’indépendance de Panama

16 janvier : l'explorateur irlandais Ernest Shackleton trouve le pôle Sud magnétique

28 janvier : entrée en fonction du président cubain José Miguel Gómez ; le 31 mars, les dernières troupes américaines ont quitté Cuba. Elles gardent la base de Guantánamo

Février : Le biologiste danois Wilhelm Johannsen utilise le terme de gène pour désigner l’unité de base contenant le code de l’hérédité

9 février : accord franco-allemand sur le Maroc. La France garantit à l’Allemagne un accès commercial et industriel au Maroc. L’Allemagne reconnaît les intérêts politiques de la France dans le pays

16 février : l'ouvrier mécanicien F. Forest invente un moteur à explosion pour les automobiles et les avions

26 février : règlement de la crise bosniaque. L’Empire ottoman accepte de reconnaître l’annexion de la Bosnie-Herzégovine par l’Autriche-Hongrie

Mars : Début de l'extraction du cuivre à Kolwezi au Katanga

6 avril : les explorateurs américains Robert Edwin Peary, Matthew Henson et quatre Inuits atteignent le pôle Nord

11 avril : fondation de Tel-Aviv, première ville juive en Palestine

13 avril : insurrection militaire visant à renverser le gouvernement des Jeunes-Turcs à Istanbul ; le Comité « Union et Progrès » se réfugie à Salonique et le sultan Abdülhamid II redevient maître du pays

25-27 avril : les massacres d’Adana, orchestrés par l’armée turque, font 25 000 victimes dans la population chrétienne, à majorité arménienne, en Cilicie

11 mai : South Africa Act. Fondation de l’Union d'Afrique du Sud. Une Constitution et un système parlementaire bicaméral sont accordés aux quatre provinces

6 juillet : abolition de l’esclavage à Zanzibar

25 juillet - 31 juillet : semaine tragique à Barcelone. Les socialistes poussent le peuple à s’opposer à l’appel des réservistes dans la région du Rif, mais le mouvement, dépassé par la violence des anarchistes, subit une violente répression

12 août : inauguration de l'Indianapolis Motor Speedway d'Indianapolis avec une course automobile qui se termine en tragédie (plusieurs morts, de nombreux pilotes blessés) à cause du revêtement de la piste

13 août, Tibet : le dalaï-lama Thubten Gyatso rentre à Lhassa après cinq ans d’exil. Il établit le Bureau des Affaires étrangères du Tibet

27-28 août : coup d’État militaire en Grèce

Septembre : Søren Sørensen introduit le concept de pH et développe une méthode de mesure de l'acidité

Décembre : Le bactériologiste allemand Paul Ehrlich invente la chimiothérapie

11 janvier : exécution à Béthune de quatre membres de la bande Pollet ; leur exécution est filmée par Pathé mais la diffusion des images est censurée

12 janvier : création de la Société de radiologie médicale de Paris

1er mars : ouverture de la ligne 6 du métro de Paris entre Place d'Italie et Nation

9 mars : le projet d'impôt sur le revenu présenté par Joseph Caillaux est adopté par la Chambre des députés après deux ans de débat. Il se heurte à l'hostilité du sénat jusqu'en 1914

13-23 mars : première grève générale dans l’administration publique ; les agents des PTT, postiers et télégraphistes, exigent une nouvelle réglementation de la profession et la démission de leur ministre de tutelle

18 avril : béatification de Jeanne d'Arc par le pape Pie X, béatification qui prend une tournure politique, du fait de la guerre qui sévit entre la France et le Vatican. La polémique repartira de plus belle en 1920 lors de la canonisation

18 mai : première représentation des Ballets russes à Paris, au théâtre du Châtelet (Le Pavillon d'Armide). La saison du spectacle durera un mois

11 juin : tremblement de terre le plus meurtrier qu'ait connu la France au XXe siècle (46 victimes) en Provence qui détruisit les villes de Salon-de-Provence, Vernègues, Lambesc, Saint-Cannat et Rognes

20 juillet : mis en minorité à la Chambre, Clemenceau démissionne. Quatre jours plus tard, Aristide Briand lui succède

25 juillet : première traversée de la Manche en avion par Louis Blériot

30 juillet : création par Eugène Schueller de la " Société française de teintures inoffensives pour cheveux ", à l'origine du groupe L'Oréal

22-29 août : grande semaine de l'aviation à Bétheny, premier meeting aérien organisé en France

18 octobre : premier survol de Paris en avion par le comte de Lambert qui contourne la Tour Eiffel

15 décembre : Ettore Bugatti cesse sa collaboration avec Deutz AG ; à Noël, il installe son usine à Molsheim, dans le Bas-Rhin avec l'aide du banquier Augustin de Vizcaya. Création de la société Bugatti, entreprise de construction d'automobiles

Dans un quartier extérieur de Buenos Aires est créé el Parque Chacabuco, en l'honneur de la bataille de Chacabuco,

pendant la guerre d'indépendance du Chili, bataille gagnée par le général San Martin, aidé de nombreux anciens officiers de Napoléon, et à la tête de l'Armée des Andes, en 1817. Le quartier qui l'entoure prit le même nom de Chacabuco, entre Boedo et Flores

1er mai : début de la " Semana roja ", la semaine rouge. Pendant la manifestation du 1er Mai, la police tire à balles réelles sur les manifestants regroupé sur la place Lorea, à Buenos Aires, provoquant une douzaine de morts et une centaine de blessés. En réaction les syndicats, la FORA, Federación Obrera Regional Argentina,  en tête, déclenchent une grève générale , qui pour la première fois fait plier le gouvernement. Le 4 mai, lors des funérailles, des dizaines de milliers de personnes s'affrontent encore avec la police. 220000 personnes se mettent en grève. Le 9 mai, le gouvernement accepte de négocier et d'accéder à quelques revendications, et de libérer la majorité des manifestants détenus : la grève est levée

Durant l'année, les syndicats autonomes se regroupent et créent la CORA, Central Obrera Regional Argentina. La centrale FORA préfère rester dans la mouvance anarchiste

Le 14 novembre, un anarchiste d''origine ukrainienne, Simón Radowitzky, abat le chef de la police, Ramón Falcón,

responsable de la répression sanglante de la " Semana roja ".

Des années plus tard, un monument fut érigé dans le quartier de Recoleta, en souvenir... du chef de la police !

Un groupe d’universitaires de Buenos Aires décide de créer un réseau d’échanges entre l’Université de Paris et son homologue argentine. Cela s’est traduit par la création d’un Institut français à Buenos Aires et d’une Institution argentine à Paris. Cette dernière a vu le jour à la Cité internationale, sous le nom de Fondation Argentine. Une partie de la construction de la maison a été financée par le gouvernement argentin et l’autre grâce à l’industriel argentin d’origine allemand, Otto S. Bemberg. Elle a été inaugurée le 27 juin 1928 par le Président de la République française, Gaston Doumergue

Première projection d'un film argentin avec scénario " La Revolución de Mayo " au théatre Aténéo

Première bodega en Patagonie pour produire du vin, la Bodega Humberto Canale

URUGUAY

25 août : le port de Montevideo est inauguré. Il appartient au service public de l'État et l'administration portuaire se réserve les autorisations d'amarrage. Le pays dispose d'un moyen maritime moderne qui lui permet de concurrencer Buenos Aires

Suppression de ce qu'il restait de l'enseignement religieux dans les écoles publiques

Fondation de la La Federación de Estudiantes del Uruguay (FEU)

Création, par Seigi Noma, de la maison d'édition Kōdansha, la plus grosse maison d'édition du Japon, œuvrant notamment en matière de littérature et de manga

25 janvier : Elektra, opéra de Richard Strauss, créé au Semperoper de Dresde

2-5 février : congrès international des éditeurs de film au siège de la Société française de photographie présidé par Georges Méliès en présence de Charles Pathé, de George Eastman et des principales compagnies étrangères installées en France

Une vingtaine de films sortent dans l'année dont la première adaptation du roman de Raffaello Giovagnoli, Spartacus réalisé par Oreste Gherardini

20 février : Manifeste du futurisme italien, publié dans Le Figaro

La société allemande Odéon marque l'histoire en publiant la Suite d'extraits de Casse-Noisette de Tchaïkovski sur quatre disques double face

W. C. Handy s'installe à Memphis, Tennessee. Il compose la chanson Mr. Crump pour la campagne municipale du politicien Edward Crump. Ce morceau sera rebaptisé The Memphis Blues en 1912

Robert Hoffman (1878-1964) compose The Alabama Bound, également nommée Alabama Blues

Premières mentions du jazz dans la presse : le 10 avril, le Evening Telegram d'Elyria (Ohio) publie une annonce faisant la promotion « d'un programme éclatant d'art musical nègre caractéristique du Jazz Ragtime et de la mélodie syncopée » et, le 9 mai, le journal de Sheboygan (Wisconsin) publie un article sur le Wilbur Sweatman Original Jazz Band

27 février : La Cruche de Georges Courteline et Pierre Wolff, comédie en deux actes au théâtre de la Renaissance

L'Oiseau de feu d’Igor Stravinsky, écrit pour les Ballets russes de Serge de Diaghilev

1er juillet : La loi sur les droits d'auteur (Copyright Act) entre en vigueur aux États-Unis, donnant pour la première fois aux compositeurs et aux paroliers le droit au versement de royalties pour tout enregistrement d'une œuvre musicale

17 novembre : L’Or du Rhin, de Richard Wagner à l'opéra de Paris

Dans l'année : Symphonie no 9 de Gustav Mahler (création en 1912)

Spectacle des Ballets Russes, Schéhérazade, de Michel Fokine, musique de Nikolaï Rimsky-Korsakoff, décors et costumes de Léon Bakst

Le Voyageur et son ombre, ouvrage de Friedrich Nietzsche (publication posthume)

Ouverture du Luna Park, près de la Porte Maillot, à Paris

Frantisek Kupka, peintre tchèque installé à Paris depuis 1896, peint un tableau baptisé "Tango", parfaitement caractéristique. On notera qu'y figurent deux femmes dansant ensemble

L'arrivée des Ballets Russes à Paris provoque une véritable révolution culturelle. D'abord l'homme devient danseur à part entière, et non plus un simple porteur, mais c'est aussi tout l'environnement de la danse qui est bouleversé, donnant une place importante aux sauts des danseurs, au corps de ballet, à la musique, à la peinture, tout un ensemble qui met la sensibilité, voire la sensualité au premier plan. Ajouté à un gout d'exotisme qui soudainement apparait, l'arrivée des Ballets Russes est considéré comme le premier évènement de l'époque, préparant à l'arrivée des "danses exotiques" (et sensuelles), et en particulier du tango. a noter certaines positions du couple évocatrices

Clin d'œil de l'histoire, c'est dans ce même théâtre du Chatelet, qu'auront lieu, 74 ans plus tard, les premières représentations de la revue "Tango argentino" qui allait relancer le tango dans le monde

Création à Paris de l'Académie des Maîtres de Danse. Elle incluera le tango dans ses programmes

Angel Gregorio Villoldo ( et Manuel O. Campoamor ) confirme les liens étroits entre le tango andalou et le tango argentin, enregistrant " La bicicleta " sur un rythme de habanera et accompagnée de castagnettes. L'influence de la Zarzuela apparait ici comme fondamentale. A noter qu'un premier tango portant ce nom avait été écrit en 1898 par un certain José Luis Serrano

Toujours de Villoldo, " El pechador "

Et encore de Villoldo, le tango célèbre : “ El Porteñito ”, écrit en 1903, et présenté pour la première fois sur scène. On notera dans ce morceau la présence d'anacrouses, et le rythme d'habanera pour la main gauche, mais marqué un peu différemment : noire, demi-soupir, double croche croche, au lieu de noire pointée, double croche, croche croche. A noter que le tango commence à se différencier de la milonga dans la mesure ou la main droite adopte un rythme différent, et parfois de type sesquialtère

sur le premier temps : une polyrythmie s'installe, qui n'existe que rarement dans la milonga

Naissance de : Alberto Echague (1909-1987) futur chanteur principalement dans les orchestres de d'Arienzo et de Ángel D'Agostino

               

1910 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1910

20 février : à Sarajevo, proclamation de la Constitution accordée aux provinces de Bosnie-Herzégovine par l’empereur François-Joseph

22 février : le Congrès nicaraguayen ayant nommé un successeur libéral à Santos Zelaya, les troupes nord-américaines débarquent au Nicaragua

6 mai : début du règne de George V du Royaume-Uni (fin en 1936)

25 mai : « Affaire de la haute trahison » au Japon à la suite de la découverte d’un complot contre la monarchie japonaise

31 mai : indépendance de l’Union d’Afrique du Sud. Dotée de l’autonomie interne en tant que dominion de l’empire britannique, elle met dans la loi le principe d’inégalité raciale

2 juin : Charles Stewart Rolls, créateur avec Henry Royce de la célèbre firme de moteurs, accomplit à bord d'un biplan Short-Wright, la première traversée de la Manche aller et retour sans escale

20 juin : création du Service de la Protection des Indiens contre la violence des colons et des pionniers de l’intérieur au Brésil

2 août : le gouvernement ottoman décide d’envoyer une forte expédition militaire dans le Hauran pour réprimer la révolte des Druzes

22 août : traité d’annexion de la Corée. Le Japon annexe officiellement la Corée, qu’il a conquise, et la renomme Cho-Sen (fin en 1945)

28 août : proclamation du Royaume du Monténégro

5 octobre : proclamation de la république au Portugal. Le roi Manuel II, 21 ans, s’exile au Royaume-Uni. Le drapeau rouge et vert à la sphère armillaire remplace le drapeau bleu et blanc. Un nouvel hymne national, la Portugaise, remplace l’Hymne à la Charte

8 octobre, Portugal : expulsion des congrégations. Législation sur le divorce, suppression du serment religieux, obligation du mariage civil, transfert de la tenue de l’état-civil à des laïcs, suppression de l’enseignement religieux dans les écoles

27 octobre : signature des pactes Dawson. Le Nicaragua devient un protectorat virtuel des États-Unis

30 octobre - 1er novembre : en Espagne, création de la Confédération nationale du travail (CNT), d’obédience anarchiste

20 novembre : mort de Léon Tolstoï. Excommunié par l'Eglise orthodoxe, ce sera le premier enterrement civil en Russie, ce qui donna lieu à des manifestations

20 novembre, Mexique : Francisco Indalecio Madero appelle à l’insurrection armée contre la dictature de Porfirio Díaz. C’est le début de la révolution mexicaine

9 janvier : ouverture de la ligne 4 du métro de Paris de la porte d'Orléans à la porte de Clignancourt. Premier passage du métro sous la Seine, travaux effectué grâce l'utilisation de la congélation du sol trop humide

15 janvier : création de l’Afrique-Équatoriale Française regroupant le Tchad, l’Oubangui-Chari, le Moyen-Congo et le Gabon

20-28 janvier : crue de la Seine, la deuxième plus grande crue jamais vue à Paris après celle de 1658, provoquant une inondation unique et d’importants dégâts. le zouave du Pont de l'Alma est recouvert jusqu'aux épaules

8 mars : Élisa Deroche  (nom de scène Baronne de la Roche) est la première femme au monde à obtenir son brevet de pilote

28 mars : premier vol sur 800 mètres de l'hydravion de l'ingénieur Henri Fabre sur l'étang de Berre

5 avril : loi sur les retraites ouvrières (départ à 65 ans) et paysannes. Pour les salariés gagnant moins de 3 000 francs (60 000 francs 2000) l'assurance vieillesse devient obligatoire

Après le 15 mai : le colonel Charles Mangin publie un essai, La Force noire. Sous son impulsion, l’AOF met sur pied un corps d’intervention et constitue des réserves comprenant de larges contingents de soudanais, recrutés notamment chez les Bambara

9 juin : le raid Mourmelon-Vincennes, un vol sans escale de 160 km sur Farman du lieutenant Féquant et du capitaine Marconnet, organisé par le lieutenant-colonel Estienne, bat le record du monde de distance et marque les débuts de l’aviation militaire

2 juillet : exécution à Paris du cordonnier Jean-Jacques Liabeuf, assassin d'un policier, dans un climat d'insurrection. Des dizaines de milliers de manifestants se rassemblent autour de la guillotine. Un policier est tué et plusieurs centaines de manifestants sont blessés lors des affrontements

25 août : le pape Pie X condamne le mouvement social chrétien français le Sillon, de Marc Sangnier

10-17 octobre : grève des cheminots brisée par Aristide Briand qui les mobilise, les rendant justiciables du Conseil de guerre ; Jaurès l'interpelle à l'Assemblée en disant : « Pas ça et pas vous ! »

3 décembre : lancement des cigarettes Gauloises, qui succèdent aux Hongroises créées en 1876. Les Gitanes apparaissent la même année

8 décembre : le Français Georges Legagneux bat le record d'altitude en avion : 3 100 mètres, sur un « Blériot »

28 décembre : loi instituant le Code du travail et de la prévoyance sociale, mise en œuvre par Arthur Groussier

Premier tournoi des cinq nations, remporté par l'Angleterre. la France remporte... la cuillère de bois

1910-1914 : croissance soutenue et début d’industrialisation en Colombie, en Argentine, au Chili et au Brésil

En vingt ans, la construction de lignes de chemin de fer a quasiment triplé pour attendre 16 600 km en 1910. elles continuera au même rythme les 20 années qui allaient suivre

L'immigration est exponentielle : à titre d'exemple le recensement de 1910 à Rosario, y dénombre 47% d'étrangers. Les cérémonies prestigieuses du centenaire, présentant un Argentine riche et moderne, allaient accélérer le phénomène

Visite d'Isabelle de Bourbon en Argentine

Janvier : premier vol en avion effectué en Amérique du Sud. H. Bregi réalise cette première à Buenos Aires sur un «Voisin»

10 mars : premier vol de nuit effectué par le Français Émile Aubrun à Villalugano, près de Buenos Aires

25 mai : célébration du centenaire de l'Argentine. C'est le 100e anniversaire de la révolution de mai, lorsque le vice-roi Baltasar Hidalgo de Cisneros a été évincé de ses fonctions et remplacé par la Primera Junta, le premier gouvernement national

Plusieurs monuments sont érigés pour le centenaire, dont la Torre Monumental, offerte par les Anglais...

... et le Monument Francia a la Argentina, offert par la communauté française de Buenos Aires, et sculpté par Émile Peynot, créateur de très nombreux monuments en France

Construction du Palais de Glace, en référence à celui de Paris, construit lui en 1893. Il reprend le système d'éclairage naturel à travers une grande coupole et comprend un club select, réservé à la gentry argentine. Il deviendra un des hauts lieux du tango

12 juillet - 30 août : quatrième conférence internationale des États Américains à Buenos Aires. Création de l’Union panaméricaine

12 octobre : élection à la présidence de la répuplique, de Roque Sáenz Peña

Novembre-Décembre : crues historiques de la Loire. La Fragata Sarmiento en escale à Nantes doit annuler les festivités prévues et participe au soutien financier en reversant l'argent prévu pour les fêtes, au fond de solidarité

British Lions tour : tournée en Argentine de 16 joueurs de rugby anglais accompagnés de trois écossais. Cette tournée marque le début du rugby en Argentine

 

24 février : Don Quichotte, opéra de Jules Massenet, créé à Monte-Carlo

10 mars : sortie du premier film de l'histoire de Hollywood, le court-métrage In Old California, réalisé par D. W. Griffith

19 mars : Quatuor à cordes no 1 de Béla Bartók, créé à Budapest

12 avril : On purge bébé de Georges Feydeau, au Théâtre des Nouveautés

16 avril : le journal The Indianapolis Freeman publie le premier compte rendu de chants de blues sur une scène publique, en Floride à Jacksonville

8 septembre : Concert Mayol à Paris avec la revue C’est solide. Felix Mayol, propriétaire du théâtre, a fait "monter à Paris" un jeune débutant : Raimu

12 septembre : la Symphonie No 8 de Gustav Mahler, créée et dirigée par lui

2 novembre : Macbeth, opéra d'Ernest Bloch, créé à l'Opéra-Comique

12 décembre : La Fille du Far-West, opéra de Giacomo Puccini, créé à New York sous la direction de Puccini avec Enrico Caruso

27 décembre : Chronophone de Léon Gaumont, procédé de cinéma sonore, la diffusion du son se faisant derrière l'écran

Violon et Bougie, huile sur toile de Georges Braque

Deux films américains : la première adaptation du Magicien d'Oz par Otis Turner, et le Frankestein de J. Searle Dawley

Construction du Théâtre des Champs-Élysées par Perret

Charles Péguy, Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc

Gaston Leroux, le Fantôme de l'Opéra

Ethel Smyth et Cicely Hamilton écrivent The March of the Women, hymne féministe qui deviendra celui des suffragettes

Bernabé Simarra s'est mis au tango et se fait une réputation en Argentine en y gagnant quelques concours de tango

Première gravure d'un tango avec la présence d'un bandonéon

dans l'orchestre : "Don Juan" par l'Orquesta típica de Vicente Greco. C'est ce dernier qui donne le nom d'Orquesta Tipica, aux orchestres de l'époque, composés d'un bandonéon, flute, guitare, et violon. La période des quinze années qui vont suivre, seront l'apogée de la Gardia Vieja

La génération des musiciens en Argentine a changé : on ne joue plus à l'improvisation ( à la " parrilla "),  et les partitions sont écrites, seule l'interprétation diffère d'un orchestre à l'autre

Le disque 78 tours remplace les vieux cylindres pour enregistrer les tangos

Le tango a quitté les barrios mal famés et prospère à la Boca, en particulier dans la rue Necochea, où Villoldo officie régulièrement. De la Boca où il est arrivé quelques années plus tôt, le tango commence lentement à se diffuser vers le centre-ville de Buenos Aires. Admis auprès des familles ouvrières, il est dansé maintenant dans les conventillos

Carlos Gardel, qui commence à se faire un nom dans les cafés de Buenos aires, en particulier au « O'Rondemann », près du marché de l'Abasto. Il est appelé pour faire son service militaire en France, et pour une durée de deux ans, service qu'il n'effectuera pas. Il sera rappelé de nouveau en 1914, pour la durée du conflit. C'est à cette époque qu'il change son nom de Charles Romuald Gardès, en Carlos Gardel

A Paris, le tango est encore confidentiel, mais commence tout doucement à se répandre dans les milieux intellectuels et aisés

4 Mai : Louis Bayo danse le tango avec Mistinguett dans la "Revue de Martigny"

 

Naissance de :

Alfredo de Angelis

               

1911 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1911

Le savant allemand Hans Geiger imagine le compteur de particules qui porte son nom

18 janvier : Eugene Ely parvient à poser son avion sur l'USS Pennsylvania dans la Baie de San Francisco. Une plate-forme était aménagée à l'arrière du bateau. Il réussira à redécoller et à rejoindre sa base de départ

25 février : prise en charge des salaires des maîtres d’école par l’État en Espagne

19 avril : second traité Maasaï. Au Kenya, les Maasaï sont expulsés de leur terres et regroupés par la force dans des réserves

9 mai : fondation par Ernest Jones à Baltimore de l'Association américaine de psychanalyse

10 mai, Révolution mexicaine : Pascual Orozco et Pancho Villa s’emparent de Ciudad Juárez

26 mai, Allemagne : adoption d’un projet de constitution pour l’Alsace-Lorraine mais qui n’obtient pas l’égalité des droits avec les États confédérés

31 mai : lancement du Titanic le plus grand paquebot du monde à Belfast avec un public de 100 000 personnes

7 juin : le chef de la Révolution mexicaine Francisco Madero entre triomphalement à Mexico

24 juillet : l’explorateur américain Hiram Bingham découvre la cité de Machu Picchu au Pérou

21 août : promulgation de la constitution portugaise, élaborée l'année précédente. Elle est fondée sur le principe de la séparation des trois pouvoirs, accordant la priorité au Parlement

4 novembre : convention franco-allemande réglant la seconde crise marocaine, les Allemands obtenant pour leur retrait du Maroc une compensation au Congo, les Français récupèrent le Bec de Canard au Tchad

17 novembre : Le Mines and Works Act légalise le Colour Bar qui interdit aux Noirs d’Afrique du Sud de postuler aux emplois de travailleurs spécialisés. Le pass-system les assigne à résidence

15 décembre : George V pose la première pierre de la ville de New Delhi, future capitale de l’Inde britannique, à la place de Calcutta

26 - 29 juillet : congrès universel des Races à Londres

28 juillet, Royaume-Uni : création de la compagnie maritime Blue Star Line

5 octobre : prise de Tripoli par l’armée italienne en Tripolitaine

1er novembre : premier bombardement aérien de l'histoire effectué par l’officier italien Giulio Gavotti en Tripolitaine

21 novembre : formation de l’Entente libérale par l’opposition à la turquisation de l’Empire ottoman

29 décembre : élection de Sun Yat-sen comme premier président de la République de Chine

21 janvier : départ du premier rallye Monte-Carlo. Le premier vainqueur est Rougier avec sa Turcat-Mery 25HP

1er et 2 février : le capitaine français Georges Bellenger décroche le record du monde de distance de ville à ville de Paris à Bordeaux et Pau avec un monoplan Blériot à moteur rotatif Gnome de 50 ch

18 février : L'Illustration publie un article sur « Les Essais d'une mode nouvelle » avec des photographies de la jupe-culotte lancée par Paul Poiret

11 mars : la France s'aligne sur l'heure du méridien de Greenwich et abandonne le méridien de Paris. Il est question que le Royaume-Uni adopte, en échange, le système métrique

13 mars : décret réorganisant le ministère de l'intérieur qui perd son contrôle sur l'administration pénitentiaire qui est placée sous l'autorité du Garde des Sceaux

1er mai : à Marseille (Stade de l'Huveaune), le Stade helvétique de Marseille est champion de France USFSA, battant 3 à 2 le Racing club de France

21 mai : le ministre de la Guerre Maurice Berteaux est tué et le président du Conseil Ernest Monis est grièvement blessé par un avion au départ du Paris-Madrid à Issy-les-Moulineaux

31 mai-1er juin : premier congrès international de réglementation aérienne à Paris

1er juillet : coup d’Agadir. Un cuirassé allemand, le Panther, se présente dans le port d’Agadir, pour protester contre l’avancée des troupes françaises au Maroc. Début de la seconde crise marocaine

9 juillet : une vague de chaleur (avec 37,7° à Paris) frappe la France de juillet à septembre provoquant 40 000 morts, essentiellement de jeunes enfants

22 août : La Joconde est volée au Louvre ; le chef-d'œuvre de Léonard de Vinci est retrouvé deux ans plus tard, en Italie. Le voleur, Vincenzo Peruggia, est un nationaliste italien qui considère que l'œuvre a été volée par la France à l'Italie, ce qui est faux (la France l'avait acquise par un legs volontaire de Léonard de Vinci à François Ier)

4 septembre : Roland Garros bat le record du monde d’altitude en avion (3 910 m)

25 septembre : explosion du cuirassé Liberté à Toulon à cause de l'inflammation spontanée de la poudre B utilisée comme charge explosive pour les obus, entraînant la mort de plus de 300 marins (voir 11ème voyage)

4 novembre : traité officiel franco-allemand signé à Berlin qui met fin à la crise d'Agadir

2 décembre : création des Éclaireurs de France, association de scoutisme, par Nicolas Benoit

21 décembre : premier braquage avec utilisation d'une automobile par Jules Bonnot, Octave Garnier et Raymond Callemin, membres de la bande à Bonnot, au 148 rue Ordener à Paris contre la Société générale

4 février : promulgation d'une loi visant à la protection des œuvres littéraires et artistiques

4 avril : ouverture au public de la Casa Natal de Domingo Faustino Sarmiento, premier monument historique argentin

En avril inauguration à l'Hospital Alemán de Buenos Aires, d'un nouveau bâtiment qui disposant d'un laboratoire d'analyses cliniques et d'une salle de radiographie de Röntgen.

Pendant la Première Guerre mondiale, une soupe populaire pour les Allemands au chômage a été établie à l'hôpital subventionnée par les deux villes Bernal et Quilmes. En 1917, lors du 50e anniversaire de l'hôpital, le premier EEG (électroencéphalographie) et un autre appareil à rayons X lui ont été donnés

Sáenz Peña prépare une grande loi de réforme électorale qui sortira l'année suivante, en faisant voter le 4 juillet, la loi sur l'inscription générale, et le 19 juillet, la loi sur le Registre général

Juillet : le premier édifice de l'Hotel de Inmigrantes est désaffecté puis détruit pour pouvoir commencer les travaux de construction de la Estación Retiro Mitre (ouverte en 1915).

Le nouvel édifice, pour accueillir les immigrants, commencé en 1906 prend la relève. Une première, il est construit en béton

7 décembre : ouverture de la gare " Estación Buenos Aires " dans les quartiers sud, à Barracas

Début de la construction del Museo Nacional de Arte Decorativo, de style neo-classique français dessiné par l'architecte René Sergent

C'est le même René Sergent qui dessine el Palacio Errázuriz, une des maisons les plus élégantes de Buenos Aires. A partir de 1944, il abritera l'Académie argentine des lettres, l'Académie nationale des beaux-arts, le Musée national des arts décoratifs et le Musée national d'art oriental

Inauguration du Club Hôtel de la Ventana, qui sera fermé en 1920 et détruit par un incendie en 1983. C'est le premier complexe hôtelier d'Amérique du Sud

URUGUAY

1er mars : José Batlle y Ordóñez est réélu à la présidence de l’Uruguay (fin en 1915). Il lance un large programme de réformes sociales et économiques qui instaure le droit de grève et de syndicalisation, la journée de travail de huit heures et la semaine de six jours (1915), la protection des mineurs et le droit à la retraite. Lois sur le divorce, l’éducation gratuite et les congés de maternité

25 mai : inauguration d'el Obelisco de Las Piedras, érigé en hommage au centenaire de la bataille du même nom, première victoire importante de José Gervasio Artigas

Ouverture du Musée de Saragosse, qui héberge des œuvres d'archéologie, des beaux-arts, d'ethnologie et de céramique

Serge de Diaghilev crée la compagnie des Ballets russes. Il coupe les ponts avec le Ballet impérial. La compagnie devient une troupe privée, indépendante, qui se fixe à Monte-Carlo, Paris et Londres, sans s'attacher à aucun théâtre en particulier

26 janvier : Le Chevalier à la rose, opéra de Richard Strauss, créé à Dresde sous la direction de Ernst von Schuch;

février : sortie du film "Anna Karénine", de Maurice André Maître d’après le roman homonyme de Léon Tolstoï

Avril : Procédé de coloration des films Gaumont, qui sonne le glas du cinéma en noir et blanc

3 avril : la Symphonie no 4 de Jean Sibelius, créée à Helsinki

6 avril : Les Frères Karamazov, pièce de Dostoïevski

8 mai : Valses nobles et sentimentales pour piano de Maurice Ravel, créées par Louis Aubert

22 mai : Le Martyre de saint Sébastien, de Debussy

31 mai : André Gide, Jean Schlumberger et Gaston Gallimard fondent les Éditions de la Nouvelle Revue française, futures Éditions Gallimard

13 juin : Petrouchka d’Igor Stravinsky, créé au Théâtre du Châtelet par les Ballets russes, avec Nijinsky

Octobre : Premier studio de cinéma de Hollywood, sis au 6101 Sunset Boulevard. Le studio de David Horsley, le Nestor Studios, s'installe dans le village d'Hollywood qui est annexé par Los Angeles

1er octobre-8 novembre : Salon d'automne au Grand Palais, à Paris. La présence des cubistes fait sensation

4 octobre : Messieurs les ronds-de-cuir de Georges Courteline, Théâtre de l'Ambigu-Comique

13 novembre : Madame Sans-Gêne, film d'André Calmettes avec Réjane

25 novembre : Mais n’te promène pas donc toute nue ! pièce de Feydeau

Prix Goncourt : Monsieur des Lourdines d'Alphonse de Châteaubriant

Prix Femina : Le Roman du malade de Louis de Robert

Essai sociologique : Max Weber, Le judaïsme antique (1917-1918), traduction par Freddy Raphaël, chez Plon, en 1970

Paris, inauguration du Gaumont Palace, place de Clichy ; avec 3400 places c'est le plus grand cinéma d'Europe

Commercialisation du Kinémacolor par George Albert Smith & Charles Urban

26 films sortent dans l'année, dont deux portant le même titre, "Tristan et Yseult", l'un du cinéaste français Albert Capellani, l'autre du cinéaste italien Ugo Falena

Rosita Melo, une uruguayene de son vrai nom Clotilde Mela Rosa Luciano, compose une valse lente de style criollo, qui allait devenir la plus célèbre des valses argentines : " Desde del Alma "

Bernabé Simarra, qui sera surnommé "El Rey del Tango", arrive à Paris en 1911, engagé par Mlle Papillon, artiste française de variétés, qui a appris à danser avec lui

Vernon et Irène Castles arrivent à Paris. Le couple, venu pour jouer dans une comédie musicale qui avait eu du succès à Brodway, est ensuite embauché dans un numéro de danse par le Café de Paris. Ils y interprètent les dernières danses ragtime américaines, telles que le Turkey Trot et le Grizzly Bear. Les Castle furent bientôt la coqueluche de la société parisienne ; leur succès a été largement rapporté aux États-Unis, les préparant pour un retour triomphal à New York en 1912

C'est encore au Café de Paris, que Maurice Mouvet et sa partenaire Florence Zigfield étaient devenus célèbres en 1907, avec la Danse Apache. Ils furent les concurrents des Castles, et comme eux participèrent à la diffusion du tango, dans les années qui suivirent

Le Figaro annonce : « Ce que nous danserons cet hiver sera le Tango Argentin, une danse gracieuse, ondulante et variée »

Pour la première fois le magazine Femina parle du tango

Mistinguett danse un tango dans un de ses spectacles

L. Robert publie sa méthode pour apprendre à danser "Le vrai tango argentin", composé de 10 variations et en recommandant d'apprendre sur la musique d'El Choclo ou d'El Esquinazo

C. Lefort, président de l'Académie des Maîtres de danse de Paris, publie son livre l'Art de la Danse, dans lequel il inclue comment apprendre à danser le tango argentin

Ouverture du cabaret Armenonville à Buenos Aires, évocation de l'Armenonville de Paris,  célèbre restaurant du Bois de Boulogne. L'Armenonville de Buenos Aires deviendra un au lieu du tango dès 1913, et un tango de Juan Maglio "Pacho" porte son nom

Gardel rencontre Razzano, d'abord dans une réunion privée à Abasto, puis au café "Del Pelado". A partir de ce jour ils chantèrent ensemble dans tous les bars de la ville,  dont le célèbre café "Los Angelitos". Un duo de légende était né, qui ne se séparera qu'en 1925

Naissance de :

- Ernesto Sábato, Physicien, romancier, essayiste et critique littéraire

- Jose Maria Contursi, parolier

- Nelly Omar, chanteuse

- Edmundo Rivero, chanteur

   

       

El Tigre Club (Museo)

1912 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1912

1er janvier : constitution du gouvernement de la République de Chine par Sun Yat-sen

8 - 12 février :  Négociations entre l’Allemagne et la Grande-Bretagne pour la limitation des armements navals. L’Allemagne est disposée à limiter son armement naval en échange de la neutralité de Londres, qui refuse. Les négociations sont rompues

13 mars (29 février du calendrier julien) : les États balkaniques (Bulgarie et Serbie puis Grèce et Monténégro) forment la Ligue balkanique, favorisée par la Russie, qui s’oppose à l’Empire ottoman pour l’enjeu de la Macédoine

14 avril : à 23 h 40, le RMS Titanic heurte un iceberg à 650 kilomètres au large de Terre-Neuve. Il coule le 15 avril, à 2 h 20, faisant environ 1500 victimes

On fit porter la responsabilité au Capitaine, alors qu'il s'agissait d'une conséquence de malfaçons à la construction. La vitesse excessive était due, en plus, au fait d'un feu de soute qui obligeait à les enfourner dans les chaudières pour éviter un feu à bord

21 avril : le nouveau président, Yuan Shikai, proclame le Tibet, la Mongolie et le Turkestan, comme provinces de la nouvelle république de Chine

31 mai - 25 juillet : intervention américaine à Cuba pour réprimer le soulèvement du Parti des indépendants de couleur, dont le leader Evaristo Estenoz est tué le 27 juin

3 juin : au Mexique, le président Madero décide de taxer plus lourdement les activités d’extraction de pétrole, ce qui lui attire l’opposition des compagnies étrangères et donc des États-Unis

12 août : accord de paix entre le Tibet et la République de Chine

14 août : les États-Unis occupent le Nicaragua qui est le théâtre d’émeutes

15 août : le libéral radical Eduardo Schaerer devient président du Paraguay, ce qui met fin à une période d’anarchie et d’instabilité politique au Paraguay

25 septembre : manifestation au Caxton Hall de Londres en faveur de Mark Wilks, incarcéré parce que son épouse, le docteur Elizabeth Wilks refuse de payer ses impôts tant que les femmes n’ont pas le droit de vote

17 octobre : la Bulgarie et la Serbie déclarent la guerre à la Turquie, suivies par la Grèce le lendemain. Début de la première Guerre balkanique. Elle se solde par la défaite de la Turquie contre les alliés balkaniques

18 octobre : l’accord de Lausanne met fin à la guerre italo-turque. Les Turcs évacuent la Libye et  accordent l’indépendance au peuple libyen. L’Italie obtient la Cyrénaïque, la Tripolitaine et le Dodécanèse

5 décembre : l’Allemagne parvient à faire renouveler la Triple-Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie), par anticipation

11 janvier : démission de Joseph Caillaux, jugé trop conciliant avec l’Allemagne après la seconde crise marocaine

14 janvier : Raymond Poincaré devient président du Conseil et forme un gouvernement (fin le 18 janvier 1913). Il se réserve les Affaires étrangères

4 février : Franz Reichelt se tue en sautant du premier étage de la Tour Eiffel alors qu'il teste sa combinaison-parachute en public

7 février : décret imposant la conscription dans les colonies françaises

29 mars : loi portant organisation de l'aéronautique militaire

30 mars : signature à Fès du traité qui impose le protectorat français sur le Maroc

13 avril : l'ingénieur François Denhaut présente le premier hydravion à coque, l'hydroaéroplane Donnet-Lévêque

27 avril : siège de la bande à Bonnot réfugiés dans le garage de Jean Dubois à Choisy-le-Roi et mort de son chef le lendemain

25 mai : décret fixant les conditions d’accession des indigènes de l’AOF à la qualité de citoyen français

1er juin : premier numéro du Journal des dames et des modes

3-20 juin : grève chez Berliet à Lyon contre le chronométrage du travail. Le 4 décembre ce sera chez Renault pour les mêmes raisons

25-26 juin : Georges Boillot remporte le Grand Prix automobile de France

10 juillet : la représentation proportionnelle est adoptée à la Chambre

16 juillet : loi sur l'exercice des professions ambulantes et la réglementation de la circulation des nomades

15 novembre : premier numéro de la Gazette du bon ton, revue de mode fondé par Lucien Vogel

17 novembre : une manifestation contre les risques de guerre rassemble plus de 100 000 personnes sur la butte du Chapeau-Rouge sur le territoire du Pré-Saint-Gervais

Légende du dessin : " Le prolétariat s'oppose aux va-t-en-guerres de la Triple Alliance. Dessin de H.P. Gassier paru dans l'Humanité du 17 novembre "

27 novembre : convention de Madrid entre l’Espagne et la France pour le partage du Maroc. Tanger obtient un régime particulier

7–22 décembre : XIIIe Salon de l'automobile de Paris. Peugeot présente une nouvelle version de la « Bébé », voiturette dessinée par Ettore Bugatti

23 décembre : loi Bonnevay ; création des offices publics des HBM (Habitation à bon marché)

13 janvier : ouverture du Tigre Club situé sur les rives de la rivière Luján, dans le Paseo Victorica, dans la petite cité d'El Tigre, près de Buenos Aires. Le club a été conçu par les architectes Pablo Pater, Luis Dubois et l'ingénieur Emilio Mitre (fils de l'ancien président  Bartolomé Mitre)

10 février : loi Sáenz Peña. Réforme électorale en Argentine, instaurant le suffrage universel masculin

Centro de Estudios Carlos Marx : mouvement formé par des dissidents du parti socialiste, prônant le remplacement du système plutôt que sa réforme

Fondation du Diario Río Negro quotidien édité dans la ville de General Roca, et publié dans les provinces de Río Negro, Neuquén, le sud de La Pampa, le nord de Chubut, le sud de la province de Buenos Aires et la ville de Buenos Aires

Fondation du quotidien La Gaceta, à Tucumán, plus important journal du Nord-Ouest de l'Argentine

Obras Sanitarias de la Nación, en abrégé OSN, était une société d'État argentine qui se consacrait à l'approvisionnement du public en eau courante et en services d'égouts. Fondée en 1912, la zone d'opération de la société comprenait principalement la région de la province de Buenos Aires. Le siège se trouvait au Palacio de Agua Corrientes (voir 1894). La société avait différentes dénominations et a été privatisée sous la présidence de Carlos Menem sous l'influence du groupe français Suez, de la société espagnole Aguas de Barcelona et d'autres groupes privés comme Banco Galicia

Construction de la gare Retiro-San Martín, ou simplement Retiro, l'un des six grands terminaux de la gare principale de Buenos Aires.

Situé dans le quartier de Retiro, il sert de gare terminale pour la ligne San Martín qui dessert les trains locaux vers la banlieue nord-ouest de la région métropolitaine de Buenos Aires.

Il sert également de gare terminale pour le train national General San Martín Railway

Scouts de Argentina est l'une des associations scoutes nationales d'Argentine. Le Scoutisme a été officiellement fondé en Argentine en 1912, peu de temps après la publication de "Scouting For Boys" en espagnol, qui a reçu une charte nationale en 1917, et a été parmi les membres fondateurs de l'Organisation mondiale du mouvement scout en 1922. Scouts de L'Argentine compte 75000 membres en 2020

Inauguration de la Casa de Gobierno de Tucuman, siège du gouvernement de la province de Tucuman

Ley Sáenz Peña approuvée par le Congrès national le 10 février 1912, elle établit le suffrage universel, secret et obligatoire des hommes par la création d'une liste électorale (Padrón Electoral). Les femmes n'auront le droit de vote qu'en 1947

7 avril : élections législatives pour la Chambre des députés. ce sont les premières élections libres et démocratiques de l'histoire du pays. Le taux de participation est de 73%. le Parti Conservateur (social-libéral) l'emporte de justesse devant l'UCR, avec 16 sièges contre 14

URUGUAY

Etatisation du secteur bancaire : la banque de la République orientale d'Uruguay (Banco República Oriental del Uruguay) est réalisée de 1911 à 1913, celle de la Banque hypothécaire de l'Uruguay (Banco Hipotecario del Uruguay) le devient en 1912, et les assurances passent entre les mains de l'Etat, avec la création en 1911 de la Banque d'assurance de l'État (Banco del Seguros del Estado)

Le tableau "Matinée de septembre" de Paul Chabas, fait un scandale qui ira jusqu'au procès, à New-York

Sortie du premier numéro de la revue "Cinéma". Sept semaines après sa création, une session dans l'équipe rédactionnelle fait avorter le projet qui renait sous le nom de " Le cinéma et l'écho du cinéma réunis ". D'autres revues sortent la même année, prenant la suite de " Phono cinéma revue " sortie en 1908

Dadasaheb Phalke, que l'on considère comme le père du cinéma indien, tourne le premier film de fiction, Raja Harishchandra, un épisode du Mahābhārata

2 mai : James Reese Europe, qui introduira le jazz en France en février 1918, réunit 125 musiciens afro-américains, plus un chœur, pour un concert de charité au Carnegie Hall à New York

29 mai : L'Après-midi d’un faune, créé par les Ballets russes de Serge de Diaghilev à Paris, au Théâtre du Châtelet, sur une musique de Claude Debussy, provoque un scandale

8 juin : Daphnis et Chloé de Maurice Ravel, chorégraphié par Michel Fokine, créé par les Ballets russes, sous la direction de Pierre Monteux

26 juin : Symphonie no 9 de Mahler, créée au festival de Vienne par l'Orchestre philharmonique de Vienne dirigé par Bruno Walter

7 août : le Concerto pour piano no 1, de Prokofiev, créé par le compositeur à Saint-Pétersbourg

W. C. Handy publie la partition de The Memphis Blues, considérée par certains comme la première musique de blues

La « bataille du disque contre le cylindre » se termine essentiellement cette année lorsque Columbia cesse la production de cylindres, laissant ce marché en contraction presque exclusivement à Thomas Edison

8 août : Création du studio de cinéma hollywoodien Universal Pictures

Novembre : première parution de la Gazette du Bon Ton

16 octobre : Pierrot lunaire, d’Arnold Schönberg, créé à Berlin

21 décembre : Paul Claudel : L'Annonce faite à Marie

Louis Pergaud : La Guerre des boutons

Guillaume Apollinaire, Le Pont Mirabeau

Blaise Cendrars, Les Pâques à New York

Le Monde perdu, roman d'aventures et de fantastique, premier volet de la série des aventures du Professeur Challenger et qui en comprendra cinq, par Arthur Conan Doyle

La Peste écarlate (The Scarlet Plague) est un récit d'anticipation post-apocalyptique futuriste de l'écrivain américain Jack London

Prix Femina : Feuilles mortes de Jacques Morel, nom de plume de de l'écrivaine française Madeleine Pottier

Le baron Antonio de Marchi

organise un grand bal tango au Palais de glace, avec l'orchestre de Genaro Esposito et le pianiste et danseur Enrique Saborido.

C'est le début de l'officialisation de la pratique du tango dans les classes supérieures. Un tango, "Es prohibido fumar"

avait été dédié par son auteur, Vidal Cibrián, au baron qui fut le premier à faire accepter le tango dans la haute bourgeoisie à Buenos aires. Deux ans après cette acceptation sera renforcée par la "tangomania" parisienne

Démolition du café lo de Hansen. c'est une page de l'histoire du tango qui se tourne. Ce café célèbre de Palermo avait accueilli les tout premiers concerts de tango. Probablement qu'on n'y a jamais dansé, sauf peut-être de façon ponctuelle. Par contre, lors du concert où il y fut joué le tango " El Esquinazo ", de  Ángel Villoldo,

l'enthousiasme des auditeurs avait déclenché un véritable saccage, resté dans l'histoire. Ce lieu eut un regain de notoriété, bien après sa démolition, lors de son évocation, en 1937, dans le film Los muchachos de antes no usaban gomina. A noter que les sols étaient fait de tommettes (baldosas), toutes numérotées et fabriquées à... Marseille (frères Roux) et à  Aubagne ! (fabrique Pierre Maurel)

Sortie à paris du court métrage comique Max professeur de tango

Début des tournées du duo Gardel-Razzano qui commence à se faire une petite réputation

Francisco Canaro compose la même année deux tangos : Pinta brava et Matasano. Ce dernier titre fait référence au surnom donné par les argentins à leurs médecins : " tueurs de bien portants "... même si Canaro était uruguayen

Carlos Gardel effectue son premier enregistrement, avec 14 titres, dont la musique de 3 d'entre eux, a été écrite par lui-même : Yo sé hacer, Mi china cabrera, et Pobre flor (à ne pas confondre avec la valse de Canaro)

Georgel (1884-1945), pseudonyme de Georges Job, et qui deviendra célèbre avec les chansons de Vincent Scotto l'année suivante, chante le "dernier tango", musique E.Doloire, paroles A.Foucher, Edition H. Delormel. le tango s'internationalise, même dans son écriture

Naissance de :

- Hugo del Carril (1912-1989), chanteur, acteur, scénariste, directeur et producteur de films, argentin

- Alfredo Gobbi (1912-1965), violoniste, directeur d’orchestre, argentin, fils d'Alfredo et Flora Gobbi, né à Paris

- Roberto Ray  (1912-1960), chanteur, argentin

- Florindo Sassone (1912-1982), violoniste, compositeur, directeur d’orchestre, argentin

Décès de :

- Evaristo Carriego (1883-1912), homme de lettres, argentin

             

1913 : la grande année du tango à Paris

1913 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1913

1er janvier : Adolfo Díaz est élu président du Nicaragua pour quatre ans

23 janvier : les Jeunes-Turcs prennent le pouvoir par un coup d’État mené par le triumvirat formé par Enver Pacha, Talaat Pacha et Djemal Pacha. Ismail Enver prend le pouvoir

14 février : le 13e Dalaï Lama proclame l’indépendance du Tibet vis-à-vis de la Chine

9 - 18 février : décade tragique au Mexique (Decena Trágica). Avec l’appui de l’ambassadeur des États-Unis, le général Victoriano Huerta, chef de l’armée de Francisco Madero, s’empare de Mexico, restaurant le régime Porfiriste par la terreur

23 février, Russie : le révolutionnaire Joseph Staline est arrêté à Saint-Pétersbourg. Il est exilé à Touroukhansk, en Sibérie jusqu'en 1917

6 mars : la Liga Angolana, association de fonctionnaires noirs assimilés et métis angolais fondée à Luanda en 1912, est reconnue par le gouverneurs de l’Angola Norton de Matos. A noter que la population de noirs "assimilés" est importante. Une des conséquences de cette "assimilation", fut l'apprentissage par les noirs, de la danse des colons portugais, le tango (sans doute un style uruguayen), ce qui allait s'appeler la Kizomba

14 avril, Belgique : grève générale initiée par le parti ouvrier pour protester contre le refus de Chambre d’adopter le suffrage universel

16 avril : le docteur Albert Schweitzer et Hélène Schweitzer débarquent en pirogue à Lambaréné, au Gabon, où ils fondent leur premier hôpital sur le terrain de la mission évangélique de Paris

30 avril : accords sur la décentralisation de l'Empire Ottoman. L’Organisation sioniste soutient une immigration juive en Palestine, mais prônant l’égalité des droits entre Arabes et Sionistes.

30 mai : Traité de Londres, fin de la guerre balkanique. La Turquie perd la quasi-totalité de son territoire européen

11 juin, Norvège : les femmes obtiennent le droit de vote pour toutes les élections

19 juin : premières lois d’apartheid en Afrique du Sud. Les Noirs se voient attribuer 8 % des terres cultivables, et dans des réserves, alors qu’ils forment plus de 67 % de la population

30 juin : début de la seconde guerre balkanique

10 août, Roumanie : traité de paix de Bucarest qui consacre la défaite de la Bulgarie dans la deuxième guerre balkanique.

26 septembre, Mexique : Pancho Villa prend le commandement de la División del Norte

8 octobre : Yuan Shikai est officiellement élu président de la république de Chine

10 octobre : fin du percement du canal de Panama (inauguré le 15 août 1914)

26 octobre : le Kaiser annonce à son chancelier Berchtold que la guerre « entre l’Est et l’Ouest sera inévitable à la longue ». Quelques jours plus tard, le Kaiser déclare au roi Albert Ier que la guerre contre la France est inévitable

L'astronome américain Harlow Shapley mesure la distance entre les étoiles à l'aide de spectroscopes

Le psychologue américain John Broadus Watson développe sa théorie du behaviorisme

Mise en évidence de la couche d'ozone par les physiciens français Henri Buisson et Charles Fabry

11 janvier : dernier voyage d'un omnibus hippomobile de la Compagnie générale des omnibus à Paris

17 janvier : Raymond Poincaré élu président de la République, succède à Armand Fallières

3-27 février : procès de la bande à Bonnot. La peine de mort est prononcée contre Callemin (alias Raymond la Science), Dieudonné, Monier et Soudy. Dieudonné est gracié. Soudy, Callemin et Monier sont guillotinés le 21 avril

3 mars : les signaux émis depuis la tour Eiffel sont captés au bord du lac Tchad, à 4 500 km de distance

16 mars : manifestation monstre organisée au Pré-Saint-Gervais par le parti socialiste et la CGT contre la loi des trois ans et contre la guerre. Les 25 mai et 13 juillet, d'autres rassemblements ont lieu au même endroit pour protester de nouveau et écouter les discours de Jean Jaurès

1er avril : lancement du magazine mensuel français de vulgarisation scientifique La Science et la Vie (Science & Vie en 1943) par Paul Dupuy

2 avril, Paris : inauguration du théâtre des Champs-Élysées construit en béton par Auguste Perret

3 et 13 avril : incidents franco-allemands en Lorraine. Un zeppelin IV allemand atterri en catastrophe à Lunéville le 3 avril permettant aux Français d'effectuer un examen détaillé du dirigeable. Un avion militaire allemand atterrit à Avricourt. Le 13 avril, bagarre à Nancy entre touristes allemands et des jeunes gens surexcités. Des boy-scouts allemands entrent dans un village français

8 mai : réception du roi d'Espagne, Alphonse XIII, par Raymond Poincaré au château de Fontainebleau

25 mai : nouvelle manifestation au Prés Saint-Gervais, en hommage aux morts de la Commune

12 juin : la loi Strauss accorde en France un congé de maternité de quatre semaines après l'accouchement, avec une faible indemnité journalière

7 août : la loi Barthou fixe la durée du service militaire à 3 années puis 11 ans dans la réserve, 7 ans dans la territoriale et 7 ans dans la réserve de la territoriale

19 août : Adolphe Pégoud, un jeune pilote d'essai recruté par Louis Blériot, saute pour la première fois au monde en parachute depuis un avion au départ de l'aérodrome Borel à Châteaufort. Il était le seul occupant à bord

23 septembre : Roland Garros, aviateur français, effectue la première traversée de la Méditerranée en avion de Saint-Raphaël à Bizerte soit 730 kilomètres à bord d'un Morane-Saulnier en 7 heure 53 minutes

1er octobre, France : création de la Régie départementale des transports des Bouches-du-Rhône

9 décembre : Poincaré nomme Gaston Doumergue nouveau président du Conseil

12 décembre : la Joconde est retrouvée à Florence chez l'ouvrier décorateur Vincenzo Peruggia ; elle est de retour en France le 31 décembre

28 décembre : l'aviateur Georges Legagneux bat le record du monde d'altitude en s'élevant à 6 120 m au-dessus de Saint-Raphaël

31 décembre : adoption de la loi sur les monuments historiques

24 janvier : fondation du Club Sportivo Independiente Rivadavia.

 De nombreux clubs de sportifs et de football sont créés dans l'année

28 avril : ouverture d'El Hospital General de Agudos "Carlos G. Durand", connu sous le nom d'Hospital Durand, hôpital universitaire rattaché à l'Universitad de Buenos Aires

25 mai : inauguration du nouveau Teatro Oficial Juan de Vera, plus connu sous le nom de Teatro Vera, avec la présentation d'Aïda, de Giuseppe Verdi, par la Compañía Opera Marranto

Le même théâtre aujourd'hui :

13 novembre - 4 décembre : l'ancien Président des Etats-Unis, Theodore Roosevelt, voyage en Argentine. Invité par le Museo Social Argentino, il fait une série de conférences ayant pour objet de jeter les bases de ce qu'on appellera le Panaméricanisme

1er décembre : inauguration du Subterráneo de Buenos Aires, le métro. C'est le 13ème a être construit dans le monde, le premier en Amérique du Sud. Le premier tronçon va de Plaza  de Mayo à Plaza Miserere

Ouverture de la Galería Güemes, galerie marchande construite dans le style "art nouveau" par l'architecte italien Francisco Gianotti

Création de la Ford Motor Argentina, filiale de la firme américaine Ford. La première production fut la Ford Ts, essentiellement assemblée à partir de kits importés des Etats-Unis

Fondation d'El Observatorio del Colegio San José (OSJ) observatoire privé, toujours en activité aujourd'hui, mais maintenant à vocation d'enseignement

Election à Buenos Aires, du sénateur Enrique del Valle Iberlucea, premier sénateur socialiste élu en Amérique. Elus également deux députés socialistes, Nicolás Repetto y Mario Bravo

L'année est marquée par un record des exportations, en progression constante depuis dix ans

URUGUAY

Grave crise financière : alors que le gouvernement dépense beaucoup d'argent, la Banco de la República sollicite la banque Glyn Mills & amp pour le renouvellement d'un prêt à l'État uruguayen qui a expiré. Mais l'institution anglaise refuse. Un accord est finalement conclu pour renouveler le crédit, mais avec un taux d'intérêt supérieur à celui d'origine, et avec deux garanties: la moitié du montant renouvelé serait couverte par la collecte douanière, et l'autre moitié serait déposée par l'Etat, en garantie et en or, à la Banque de Londres à Montevideo

En 1913, pour tenter d'empêcher de futures dictatures présidentielles, José Batlle y Ordóñez,

Président de 1903 à 1907 et de nouveau de 1911 à 1915 propose une présidence collective (colegiado) basée sur le modèle du Conseil fédéral suisse. La proposition est rejetée lors du référendum de 1916, mais Batlle réussi ensuite à obtenir le soutien des Blancos et la deuxième Constitution  sera approuvée par référendum le 25 novembre 1917

12 janvier : Première publication par le Newspaper Feature Service des aventures de La Famille Illico, bande dessinée de George Mc Manus qui deviendra un classique du comic-strip américain

du 17 février au 15 mars 1913 : l'Armory Show, exposition internationale d'art moderne, organisée par l'Association des peintres et sculpteurs américains, tenue à New York, puis à Chicago et à Boston

Forme uniche nella continuità dello spazio (L'Homme en mouvement), sculpture futuriste d'Umberto Boccioni

4 mars : Pénélope, opéra de Gabriel Fauré, créé à l'Opéra de Monte-Carlo sous la direction de Léon Jehin

1er avril : La Vie brève, opéra de Manuel de Falla, créé à Nice

avril : fin de la composition des Préludes pour piano par Claude Debussy

9 mai : sortie de Fantômas, film de Louis Feuillade , au Gaumont-Palace à Paris

29 mai : Le Sacre du printemps du compositeur russe Igor Stravinsky et du chorégraphe Vaslav Nijinski dansé par les Ballets russes de Serge de Diaghilev fait scandale à la première à Paris

5 septembre : Concerto pour piano no 2 en sol mineur, opus 16, de Sergueï Prokofiev

Octobre : Création du théâtre du Vieux-Colombier au 21 rue du Vieux-Colombier, dans le 6e arrondissement de Paris, par Jacques Copeau. L'objectif est alors de renouveler le théâtre populaire, ainsi que les arts du décor et de la mise en scène, en se détachant des considérations mercantiles

16 novembre : Faust et Hélène, cantate de Lili Boulanger, créée à Paris. Lili est la soeur cadette de Nadia Boulanger qui enseigna le contrepoint à Astor Piazzolla. Elle remporte, cette même année, le Grand Prix de Rome

Le pape Pie X interdit toute séance de cinéma dans les églises, et tout contenu religieux dans un film

Le film "L'Enfant de Paris" propulse Léonce Perret parmi les meilleurs réalisateurs de son époque

En France, le ministère de l'Intérieur interdit la diffusion des films représentant des crimes récents ou des exécutions capitales

21 décembre : Publication des premiers mots croisés dans un magazine américain, le " New York World "

22 décembre : sortie du premier disque de musique de chambre (Beethoven) par le Quatuor Flonzaley

Gustave Flaubert : Dictionnaire des idées reçues

Staline écrit, à la demande de Lénine, le Marxisme et la question nationale

Guillaume Apollinaire, Alcools, recueil de poésies

Alain-Fournier publie "Le Grand Meaulnes", d'abord sous forme de feuilleton dans la Nouvelle Revue Française, puis chez Emile-Paul frères

Première performance klezmer, style de musique juive ashkénaze, enregistrée : Fon der choope par le Abe Elenkrig's Yiddishe Orchestra

La Tangomania à Paris

25 octobre : Jean Richepin délégué de l’Académie Française, prononce devant les représentants des cinq académies, un discours intitulé " A propos du Tango ".

D'après lui les sources du tango se situeraient dans la Grèce antique puis la danse est amenée en Espagne par les gitans, et enfin acheminée d’Espagne en Argentine. Dans cette même année il cosigne avec son épouse une pièce de théâtre intitulée : Tango

Casimiro Aïn se produit à Paris au cabaret El Garrón, (que fréquentera bien plus tard le bandéoniste Manuel Pizarro) avec la orquesta tipica composée du bandonéoniste Vicente Locuda, du violoniste Eduardo Molenos et du pianiste Celestino Ferrer

Gladys Beatlle Crozier publie un livre de plus de 180 pages consacré au tango, " The tango and How to Dance it " illustré de schémas et de 28 photos. Elle y vante la beauté particulière du tango parisien

De nombreux articles et ouvrages portant sur le tango sont publiés

Sem publie un livre de caricatures, Tangoville,  où il croque toutes les célébrités de l'époque : Rodin, d'Annunzio, Rottschild, etc...

Le journal Femina, véritable baromètre de la mode consacre de nombreux articles à la danse de couple et au tango

La France est coupée en deux. La loi de 1905 a laissé des traces. D'un côté, une partie de l'élite, profite de la "Belle époque" et s'encanaille dans les bars et bordels de Paris, à Deauville ou à Nice, transformée en fumerie d'opium et en lieu de perdition lors du carnaval, de l'autre une partie religieuse et réactionnaire. La première se jettera sur le tango, la seconde en fera la création du Diable. L'apogée de cette opposition arrivera l'année suivante

Leopoldo Lugones, homme de lettres argentin, s'installe à Paris. En réponse au discours de Richepin, il part en guerre contre le tango : "Il y a des sujets impossibles à aborder, compte-tenu de leur bassesse, et le tango est l'un d'entre eux … une danse de prostituées… le talent [de Richepin], en dépit de son propre talent et de sa respectabilité, est incompatible avec les sots, les dégénérés, les étrangers, qui forment la clientèle des pratiquants de la danse des macaques dernier cri… l'objet du tango est de décrire l'obscénité …"

L'Eglise, jusque là dans une attitude attentiste, commence à réagir. Le 22 novembre, les évêques de France interpellent le Saint Siège pour demander "quelle pénitence il convenait d'imposer à ceux qui, en confession, s'accusaient d'avoir dansé le tango". Le 27 décembre, Mgr Cholet, évêque de Verdun, déclare : "le tango éminemment dangereux pour les mœurs" et l'interdit à ses fidèles

Le premier orchestre argentin, La Murga Argentina, arrive à Paris : Celestino Ferrer au piano, Vicente Loduca au bandonéon et Eduardo Monelos au violon. Ils se produisent au cabaret "Princesse", 6 bis rue Fontaine

Le danseur Casimiro Aín (El Vasquito) et son épouse et partenaire, Martina M. de Aín arrivent à Paris. Ils se produisent également au cabaret "Princesse"

Gardel et Razzano sont véritablement lancés lors d'une grande fête de fin d'année, le 31 décembre 1913, au célèbre restaurant Armenonville de Buenos Aires. Gardel et Razzano se produisent partout dans la capitale et en province

Sous l'impulsion de payadors, comme le célèbre José Luis Betinotti (qui sera le thème d'un film célèbre en 1950, El ultimo payador), la valse criollo intègre le répertoire du tango argentin

Le tango argentin, intègre, principalement lors de son passage à Paris, des pas et des figures issus du One Step, Two steps, Valse, Boston, et Maxixe. Il se propage dans toute l'Europe et jusqu'au USA

                   

                      Pie X et le tango                                Attentat de Sarajevo  -  déclenchement de la guerre de 14-18

Avertissement : le détail des hostilité de la guerre de 14-18 ne peut tenir dans ce document :

seules quelques dates caractéristiques ont été retenues

1914 Dans le Monde En France Argentine et Uruguay Dans les Arts Dans le Tango
1914

29 janvier - 9 février, 20-21 février et 19 octobre : interventions militaires des États-Unis en Haïti pour protéger ses ressortissants pendant les insurrections

6 avril : traité Thomson-Urrutia signé à Bogota. Les États-Unis octroient une indemnité de 25 millions de dollars à la Colombie qui reconnait l’indépendance du Panama. Le traité sera ratifié par le Sénat américain que 7 ans plus tard

9 avril : incident de Tampico. Des marins américains du Dolphin, qui se sont rendus à terre pour acheter du carburant sont arrêtés par les autorités mexicaines. L’incident sert de prétexte à l’intervention américaine au Mexique

20 mai : le général allemand Moltke demande à la Wilhelmstrasse de faire des préparatifs politico-militaires en vue d’une guerre préventive contre la Russie et la France

23 juin : Guillaume II d'Allemagne inaugure les aménagements du canal de Kiel

28 juin : assassinat à Sarajevo de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie et de sa femme Sophie par le nationaliste serbe de Bosnie-Herzégovine Gavrilo Princip, membre de la société secrète de la « Main noire ». C’est l’évènement déclencheur de la Première Guerre mondiale

28 juillet : le gouvernement serbe n’accepte que partiellement l’ultimatum autrichien. L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. Belgrade est bombardée

30 juillet : mobilisation générale en Russie et en Autriche-Hongrie. l'Espagne proclame sa neutralité

31 juillet : mobilisation générale en Belgique. Les Pays-Bas proclament leur neutralité

31 juillet : Assassinat du dirigeant socialiste français Jean Jaures, favorable à la paix

31 juillet : début de l’exploitation intensive des gisements de pétrole au Venezuela

2 août : traité secret d’alliance entre l’Empire ottoman et l’Empire allemand contre la Russie. L’Allemagne protège l’Empire ottoman contre la promesse de l’intervention turque à ses côtés

3 aout : l'Allemagne déclare la guerre à la France

4 aout : invasion allemande de la Belgique

4 août : les États-Unis proclament leur neutralité dans le conflit européen. Le Canada entre dans la Première Guerre mondiale

5 août : traité Bryan-Chamorro entre les États-Unis et le Nicaragua. Les États-Unis contrôlent la vie politique du pays jusqu’en 1924

6 août : l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie ; la Serbie déclare la guerre à l’Allemagne

15 août : l’Empire du Japon envoie un ultimatum à l’Empire allemand : le territoire à bail de Jiaozhou doit être restitué à la Chine avant le 15 septembre

23 août : l’Empire du Japon déclare la guerre à l’Empire allemand

1er novembre : première commercialisation de l'aspirine

2 novembre : la Russie déclare la guerre à l’Empire Ottoman, les alliés trois jours plus tard

6 décembre : Carranza est écarté de la présidence et doit se réfugier à Veracruz, tandis que les armées de Pancho Villa et de Emiliano Zapata font une entrée triomphale à Mexico au terme de quatre ans de luttes révolutionnaires

Paul Abadie achève la basilique du Sacré-Cœur à Paris (consacrée seulement en 1919)

13 janvier : Aristide Briand et Louis Barthou fondent la Fédération des gauches, pour soutenir la loi des trois ans

25 février : loi instituant la Caisse de retraite autonome des ouvriers mineurs

25 février : le sénat vote contre le projet d'impôt sur le revenu présenté par Joseph Caillaux

16 mars : à Paris, Henriette Caillaux assassine Gaston Calmette, le directeur du Figaro, qui avait mené une campagne de diffamation contre son mari, le ministre des finances Joseph Caillaux, qui quitte ses fonctions le 17 mars

26 avril - 10 mai : victoire de la gauche (radicaux et socialistes) aux élections législatives après une campagne contre la « folie des armements »

10 mai : le Sénégalais Blaise Diagne devient le premier député Africain à la Chambre des députés

5 juillet : une manifestation réunit à l'initiative de Séverine, de son vrai nom Caroline Rémy, écrivaine, journaliste, libertaire et féministe française, l'ensemble des mouvements féministes des Tuileries à l'Institut devant la statue de Condorcet à Paris pour réclamer le suffrage des femmes

12 juillet : Maurice Barres devient président de la Ligue des patriotes. Il publie une chronique quotidienne de la guerre dans L’Écho de Paris, véritable « ministère de la Parole »

15 juillet : vote de la loi de finances instaurant l'impôt sur le revenu des personnes physiques, préparée par Joseph Caillaux avant sa démission. Le sénat réticent au projet adopté par la chambre des députés en 1909, y ajoute des déductions fiscales pour les familles avec enfants (ancêtre du quotient familial)

2 aout : décret qui proclame l'état de siège sur le territoire continental de la France et l'Algérie

4 aout : le président français Raymond Poincaré appelle à l’Union sacrée à la chambre et au Sénat qui accordent au gouvernement les pleins pouvoirs pour la conduite de la guerre et vote les crédits de guerre à l’unanimité

5 aout : « loi sur les indiscrétions de la presse en temps de guerre » instaurant une censure préventive

16 août : prise de Liège par les Allemands. Les troupes britanniques débarquent en France

6 septembre : première bataille de la Marne, Joffre contient l’avancée allemande. Joseph Gallieni réquisitionne les taxis parisiens pour le transport des troupes

11 - 25 août : bataille des Frontières. Échec de l’offensive française le long des frontières franco-belge et franco-allemande

2 septembre : les Allemands entrent à Senlis. Le gouvernement français quitte Paris menacée par l’avancée allemande et s’installe à Bordeaux laissant la capitale sous le gouvernement militaire du général Gallieni

15 novembre, mêlée des Flandres : victoire des armées françaises, britanniques et belge autour d’Ypres et de Dixmude. Les Allemands doivent renoncer à atteindre la mer. Stabilisation du front sur 750 km de la mer du Nord à la Suisse. Fin de la guerre de mouvement et passage à la guerre de tranchées,  à terme sur 650 km, de la Mer du Nord à la Suisse

8-9 décembre : le gouvernement français quitte Bordeaux pour rentrer à Paris

20 décembre : la IVe armée française lance l’offensive en Champagne

Le début de la guerre plonge l'Argentine dans une crise économique et financière.  déséquilibre financier, baisse du commerce avec l'Europe, mais aussi crise de la main d'oeuvre : les "Golondrinas", les "hirondelles", ces milliers (35 000 en 1912) de travailleurs saisonniers venant d'Italie pour prêter main forte pour les moissons, et qui repartaient chez eux une fois les récoltes terminées

Troisième recensement national. Le déséquilibre homme-femme qui s'est accentué avec l'immigration, se monte à 56% d'hommes pour 44% de femmes à Buenos Aires. Il est possible que les femmes d'origine indienne, n'aient pas toutes été comptabilisées. En 19 ans, la population de la ville a doublé

9 août 1914, le président Roque Sáenz Peña s’éteint, après quatre ans de présidence. Alors que l’Europe s’embrase, l’Argentine pleure son représentant, connu pour avoir réformé de manière plus juste le système électoral et parlementaire. Lui succède le président conservateur Victorino de la Plaza

jusqu’au 12 octobre 1916, puis Hipólito Yrigoyen, radical, jusqu’au 12 octobre 1922. Pour des raisons de dépendance économiques, l'Argentine décide de rester neutre dans le conflit

Cependant certains argentins, amoureux de la France décident de s'engager à ses côtés pour la défendre. Ainsi, Vicente Almandos Almonacid, originaire de La Rioja, s’engage comme pilote dans la légion étrangère française le 10 août 1914. Près de 40 000 volontaires argentins partirent combattre dans les tranchées, ce qui semble logique si l'on considère que la France est le pays, hors du Rio de la Plata qui a accueilli le plus d'argentins, au monde. Ils sont 1,6 million en 1914, plus qu'en Italie, et trois fois plus qu'en Allemagne

Le cas de Carlos Gardel illustre bien le refus de certains français de l'étranger, de payer l’impôt du sang. Gardel reçoit sa convocation par le biais de sa famille de Toulouse.

Convaincu par sa mère, Berthe Gardès, (Gardel est un nom de scène), de la brutalité du sacrifice exigé, «le petit français» comme on l’appelle dans son quartier d’Abasto, fait jouer ses contacts pour obtenir un faux certificat de naissance. Selon ce nouveau document Gardel est né en Uruguay en 1887, et non plus à Toulouse en 1890

Malgré la position du Président qui veut conserver la neutralité du pays, une grande partie de la population veut soutenir la France, ce qui se traduira par plusieurs grèves et, saccages et manifestations en 1917... et la création du tango El Marne d'Edouardo Arolas.

Des souscriptions, des timbres et des médailles seront créées en Argentine pour soutenir l'effort de guerre français

Au chili et en Argentine, la propagande allemande est relayée par le clergé, outré par l'attitude de la France à l'égard de l'Eglise (loi de 1905 et les "inventaires" et réquisitions)

La presse argentine est plutôt favorable à la Triple Entente, mais les journaux tels que La Prensa, El Diario, La Nación, Le Courier de la Plata, Critica, El Orden, et La Razón Francesa, soutiennent la France

Uruguay

Début mars, l'état d'Uruguay porte plainte contre une société parisienne : l'Uruguay ne possède pas de bus, et les habitants de Montevideo  en réclament. L'état décide d'en commander juste un à une société française, "pour essais" ... mais le bus, payé, n'arrivera jamais...

22 mai : La Sociedad de Arquitectos del Uruguay est créée

L'Uruguay, du fait d'une forte présence française, mais aussi italienne est favorable aux Allies, au début du conflit. L'Etat déclare la neutralité du pays dans le conflit, mais romps ses relations diplomatiques avec l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie. Il doit affronter, en outre, une très grave crise sue à un très fort déficit fiscal, qu'il ne résorbera qu'à partir de 1920

Amérique Latine

Dès le début du conflit de nombreux ressortissants européens regagnèrent leur pays d'origine pour participer à la guerre, nombreux resteront sur place à l'armistice. Le flot d'immigrants en Argentine, Chili, Uruguay et Brésil, et qui allait croissant depuis 1880, fut stoppé net. schéma immigration italienne en Argentine, qui s'effondre en 1914 (flèche rouge), repart en 1920, et explose en 1930 (dernière barre)

4 janvier : le monopole de Bayreuth ayant pris fin, Parsifal, l'opéra de Richard Wagner est créé à Paris

19 janvier : " Pour gagner sa vie ", premier film interprété par Charlie Chaplin. Il n'est pas encore Charlot, personnage qui apparaitra le mois suivant

22 janvier : L’échange, pièce de théâtre en trois actes de Paul Claudel

7 février : " Charlot est content de lui " titre original : The Kid auto race), première apparition du personnage de Charlot à l'écran

13 février : L'American Society of Composers, Authors, and Publishers (ASCAP) est créée pour protéger les droits établis en vertu de la loi fédérale sur le copyright

Mars : L'Original Creole Orchestra de La Nouvelle-Orléans, comprenant le contrebassiste Bill Johnson, le clarinettiste George Baquet et le cornettiste Freddie Keppard, entame une tournée dans les théâtres de vaudeville américains qui l’emmène sur la côte ouest des États-Unis, préparant l'ère du jazz

19 mars : La Madelon vient nous servir à boire, est lancée à L'Eldorado par le chanteur Bach, sur une musique de Camille Robert et des paroles de Louis Bousquet

21 mars : Trois poèmes de Stéphane Mallarmé, de Claude Debussy, créés à la salle Gaveau par Ninon Vallin et le compositeur au piano

30 mars : " Deux couverts ", pièce de Sacha Guitry, Comédie-Française

11 avril : Pygmalion, pièce de George Bernard Shaw

Avril : Cabiria de Giovanni Pastrone est la première super-production européenne. les intertitres sont l'oeuvre de Gabriele d'Annunzio. L'innovation de la caméra circulant sur des rails est à mettre au crédit de Segundo de Chomon, photographe espagnol. Le film dure trois heures

Projection à Londres du premier long métrage en couleurs Le Monde, la chair et le diable, de son vrai titre " The World, the Flesh and the Devil ", film de F. Martin Thornton

Sortie du premier film hollywoodien, Le Mari de l'Indienne (The Squaw Man), réalisé par Oscar Apfel et Cecil B. DeMille

20 avril : Charles Chaplin est pour la première fois scénariste et réalisateur pour le film " Charlot et le chronomètre " (Twenty minutes of love)

14 mai : La Légende de Joseph, ballet de Vaslav Nijinski (chorégraphie) et Richard Strauss (musique), créé à l'Opéra de Paris

26 mai : Le Rossignol, opéra d’Igor Stravinsky d'après le conte d'Andersen Le Rossignol et l'Empereur de Chine. Il a été créé à l'Opéra de Paris au cours de la saison organisée par Diaghilev

Mai : André Gide, Les Caves du Vatican

15 et 24 juillet : premiers enregistrements de The Memphis Blues de W. C. Handy par le Victor Military Band et le Prince's Orchestra

W. C. Handy publie la partition de St. Louis Blues

18 décembre : architecture, mise en service de la gare de Tokyo, construite dans le style Louis XIII alors à la modee

27 décembre : première exécution intégrale de la Neuvième Symphonie de Ludwig van Beethoven sous la direction de Georges Enesco à Bucarest

Peinture : Violon et pipe (Le quotidien), huile sur toile de Georges Braque, exemple de « cubisme analytique » peinte à Sorgues, dans le Vaucluse

10 janvier : dans la Semaine religieuse, le cardinal Amette, archevêque de Paris, condamne le tango, danse « lascive et offensante pour la morale ». « Les personnes chrétiennes ne doivent, en conscience, y prendre part ».

Les évêques de Dijon et d'Arras, et l'archevêque de Sens, lui emboitent le pas. Dans onze villes de France, le tango va être interdit par l'Eglise (voir carte)

16 janvier : Osservatore Romano, publie une circulaire aux curés de la paroisse de Rome, pour condamner la pratique du tango

22 janvier : le professeur de tango, Mr Spilson, porte plainte contre le cardinal Amette, et lui réclame 100 000 francs de dommage pour cause de baisse de fréquentation de son cours de tango, suite à la condamnation de cette danse par le cardinal

Pure invention de journaliste, un dénommé Jean Carrere, correspondant du journal Le Temps à Rome, va relater une présentation imaginaire du tango au Pape Pie X, par deux aristocrates vénitien. Le Pape, dans cette affabulation aurait prôné une autre danse, La Furlana. D'abord publié dans le Corriere de la Serra, l'information est reprise dans le journal L'Illustration, du 7 février. "Si non è vero, e bene trovato" : la fausse information fait boule de neige

Une grande partie de la haute société, se moque de l'interdiction des évêques, et pratique le tango dans les lieux de prestige de la capitale et d'ailleurs : la Salle Persane de Magic-city, le Bal de l'Opéra, Luna-Mark, etc... sans oublier le carnaval de Nice et ses outrances en matière de mœurs...

Malgré l'Eglise le tango triomphe de partout, et cours, championnat, mode vestimentaire, tout se met à l'heure du tango, même la "Couleur tango", sorte d'orange invendable, qu'un marchand de tissu génial, baptisa de ce nom : le stock d'invendu s'envola, et il fallut en reproduire en quantité. Voir cette enquête : cliquez

La déferlante tango semble inarrêtable, un Championnat du Monde est organisé au Nouveau Cirque, Casimir Aïn donne des cours où tout le monde se précipite. la Maxixe qui s'est fortement mélangée au tango, revient sur le devant de la scène. Quant à la Furlana supposée être "la danse du pape", elle n'a qu'un petit succès éphémère

Le tango a conquis toute l'Europe et les Etats-Unis où les manuels de danse se multiplient. Irene et Vernon Castle en publient deux cette même année

La mode est tango, allant de la guêpière tango, à la robe tango, l'arrivée de la nouvelle danse est un premier grand pas pour la libération du corps des femmes, qui se réalisera totalement avec l'arrivée du Charleston après la guerre. La marque de parfum Gabilla fait du tango la base de sa publicité

Sortie du film Tango Tangles, de, et avec, Charlie Chaplin. Le film n'a pas grand chose à voir avee le tango, seul le titre "tangle" (traduction : enchevêtrement, pagaille) évoque la pagaille sur une piste de danse à l'époque (la circulation sur la piste n'arrivera que plus tard). Le cinéma reprendra à plusieurs reprises, bien plus tard, cette métaphore

Roperto Firpo pour la musique et Juan A. Caruso pour les paroles, composent le célèbre tango " Alma de Bohemio "

11 juillet : naissance du mythique bandonéoniste, compositeur et chef d'orchestre de tango argentin, Anibal Toilo, surnommé Pichuco ou El Gordo

2 aout : ordre de mobilisation et interdiction de toutes fêtes publiques, soirées nocturnes, et bals populaires ou privés : le tango allait-il y survivre ?

Retour haut de pagee