L'Age d'or  1ère partie

Retour menu discographie

 

Une sélection de base pour la danse

 

Les débuts de la période baptisée "Age d'or" du tango Argentin se situe de la fin des années trente au début des années quarante. Par rapport à la période précédente, le Tango a atteint sa pleine maturité. L'arrive de Perron au pouvoir en 1945, et la prise de conscience politique des masses populaires, insuffle une énergie nouvelle. Rénové par Julio de Caro, le Tango redevient un phénomène de masse, orchestres et musiciens se multiplient, de même que les cours de danse. Cette période faste durera jusqu'à le fin des années cinquante.

Présentés de manière aléatoire, la liste ci-dessous, vous propose une sélection des disques souvent passés dans les milongas animées par Marseille Tango, et représentatifs de ce style et cette époque.

Cliquez sur les titres, précédés d'une note, soulignés, et en vert, pour écouter les morceaux

 

09. Gran hôtel Victoria
10. CTV
11 9 de Julio
12. Papas calientes
13. La chiflada
14. El pollito
15. El buey solo
16 Este es el Rey

7. Y suma y segue
08. Pituca
09. Che existentialista
10. El raje
11.  Sarampion
12.  Cambalache

01 Bien pulenta
02. Farabute
03 Pan comido
04. El nene del abasto
05. Amarroto
06. Don Juan Mondiola

01. La Cumparsita
02 Queras de bandoneon
03. Don Juan
04 La Puñalada
05.  Que noche
06.  El chamuto
07.  El arroyito
08.  El opio

01 Me gusta bailar milonga
02. El pensamiento
03. Yo no se llorar
04. Barajando
05. El entreterriano
06 Canchero
08. Farabute
09. El potro

10. Mandria
11. Pof pof
12. La payanca
13. Cambalache
14. Pampa
15 Amarroto
16. No va mas
17 Y suma y sigue
19. Don pacifico
20. La clavada

   1939-52

Enrique Rodriguez

Bandonéoniste, (1901 - 1971)

Chef d'orchestre et compositeur

Après les cinémas de quartier, la radio et différents orchestres, il monte sa propre formation en 1936. Avec le chanteur Armando Moreno, il connut, en duo, un énorme succès. Pour le rythme, son style s'apparente à celui de Juan d'Arienzo. Son plus grand succès fut la valse "Tengo mil novias".

Juan d’Arienzo

   « El Rey del Compas »

 

Juan d'Arienzo est né à Buenos Aires le 14 décembre 1900., dans une famille aisée, de la classe moyenne. Comme ses trois frères, il entreprend des études musicales. Vers 12 ans, il commence le violon au conservatoire Mascagni et joue très rapidement dans un groupe d'autres jeunes musiciens de son âge.

Il forme alors, un  trio avec Angel d'Agostino et Ernesto Bianchi, rejoints ensuite, par Ennio Bolognini. Il s'essaie à différents styles de musique, et créé sa première vraie formation de Tango en 1928. Il enregistre ses premiers disques avec Carlos Dante comme chanteur

1935 est une année charnière. C’est à la fois le début de la grande dépression économique qui dura près de dix ans, et la rencontre de D’Arienzo avec le pianiste Rodolpho Biagi.

Ce dernier qui avait joué précédemment avec Canaro et accompagné Gardel, réintroduisit le rythme à 2/4 des anciens tangos, en lieu et place des 4/8 en usage. Ce retour à un rythme plus joyeux des premiers tangos, allait redonner envie aux danseurs, créant une rupture avec la tristesse des tangos chantés.

 N’oublions pas que le Tango, à l’origine avait été un danse de fête, physique et provocante.

La radio El Mundo, diffusa avec succès, ce nouveau rythme et Ángel Sánchez Carreño, maître de cérémonie du "Chantecler" surnomma d’Arienzo, "El Rey del Compás" (Le Roi du Tempo).

Son style musical s’articule autour de deux pôles principaux : d'une part le piano et la fabuleuse main gauche de Biagi, pour le rythme, et d'autre part le violon pour la mélodie. C’est l’alliance des deux, enrichie par les fioritures des bandonéons qui donna ainsi l’envie de danser.

 Un autre aspect de son œuvre, est la place prépondérante redonnée à l'orchestre par rapport au chant, la voix n'étant plus considérée que comme un instrument supplémentaire.

Il réaffirma d'autre part un certaine force "virile" dans le tango, caractérisée par le côté incisif de son rythme, redonnant force et caractère à la musique

Juan d’Arienzo enregistra plus de mille morceaux dont certains plusieurs fois avec des types d'arrangements différents. Son disque de la Cumparsita se vendit à … 18 millions d’exemplaires !

Il est un des acteurs principaux de la renaissance du tango et du début de l'age d'or.

Il participa à de nombreuses émissions de radio, de télévision, et intervint à plusieurs reprises au cinéma, dont la première fois dans le film « Tango » de 1933.

Il s'éteignit le 14 janvier 1976

Pianiste, chef d'orchestre et compositeur (1906 - 1969)

Surnommé: "Mains magiques"


Rodolfo Biagi, ayant initialement choisi le violon, se tourna très tôt vers le piano, et accompagna dés 13 ans un film muet, sans l'accord de ses parents.

A 15 ans il intègre l'orchestre de Miguel Orlando.

En 1930, il enregistre avec Carlos Gardel. Il intégra successivement les orchestres de Bautista Guido et de Juan Canaro, puis celui de Juan d'Arienzo.

En 1938, il monte son propre orchestre, intégrant le chanteur Teófilo Ibañez , puis Jorge Ortiz. Sa vélocité au piano lui a valu le surnom de "Mains magiques", surnom attribué lors de ses nombreux passages à la radio Belgrano.

 Le style de son orchestre est lui caractérisé par une rythmique très marquée, et des mélodies très simples.

Ses tangos, ses milongas et valses, caractérisés par leurs rythmes syncopés, sont toujours incontournables  dans les bals, telle la célèbre Lagrimas y Sonrisas.

Pianiste, chef d'orchestre et compositeur (1905-1973).

Ricardo Tanturi, né de famille italienne, étudie le violon, puis le piano, et la médecine. A partir de 1924, il joue dans les clubs, en 1933, crée son propre orchestre, enregistre ses premiers tangos en 1937. En 1939, le chanteur Alberto Castillo le rejoint, puis Enrique Campos en 1943

Tanturi a beaucoup de succès auprès des danseurs. Son tango est simple, précis et entraînant. Les enregistrements avec Enrique Campos, sont moins dramatiques que ceux avec Alberto Castillo.

Si son répertoire propose une majorité de tangos chantés, et beaucoup de belles valses et milongas. Ses compositions les plus connues sont Eso Sos Vos,   Mozo Guapo,   Pocas palabras, ...

Le surnom qui lui est resté : "El cabalero del tango".

Edgard Donato

Situé à la charnière entre les anciens et la période de l'age d'or, Edgardo Donato est né en Uruguay en 1897, d'une famille de musiciens d'exception. Il commença à 21 ans, avec son père dans le domaine de l'opéra, puis à Montevideo, avec Quevedo, un bandonéoniste noir, Argentin, et le pianiste Enrique Delfino. Il monte en 1927 l'orchestre "Donato-Zerillo" : le style est très "piqué", facile à danser. A la tête d'autres formations Donato joua et enregistra jusqu'au milieu des années 40 De nombreux chanteurs célèbres travailleront avec lui, tels Armando Moreno. En 1933, il fut retenu pour le film "Tango".

Plusieurs de ses tangos sont restés célèbres :  ♪  Julian    Muchacho , et   ♪  T.B.C. titre inspiré par le nom d'un club de Montevideo. Il écrivit un des tangos les plus célèbres de l'histoire :  ♪  A media luz . Il mourut en 1963

11. La catrera
12. El entrerriano
13. La morocha
14. El chupete
15. La clavada
16. Criollita linda
17. El tamango
18. Gallo ciego
19. Bar exposicion
20. Germaine

Il existe trois albums de cette collection "D'Arienzo for Export", ayant tous la même couverture. Celui-ci est le premier de la série. Les trois peuvent figurer sans problème dans une discographie de base.

07 El tigre Milan
08. La punalada
09. Toma estas monedas
10 Felicia
11. Leguisamo
12. Remembraza

08. El ipo
09. Andate con ella
10. 9 de Julio
11 Farabute
12. Calla bandoneon
13. Derecho viejo
14 Hermana

07 Palermo
08.  Si no estuverias tu
09.  Y a mi que
10 Amor de verano
11 Duerme mi niña
12.  Son un silbidos en los labios

01 La Tablada
02.  Arriba jarra
03.  Milonga con variaciones
04.  Estrella
05.  Mariposita
06.  Canaro

09.  Yo tambien
10.  Griseta
11.  El incendio
12.  Lonjazos
13 Amor y Vals
14.  El 13
15.  Santa milonguita
16.  Margot

11.  La calesita de destrozo
12.  Bombolo
13.  Dejame ser asi
14.  Las espigadoras
15.  La colegiala
16.  Oh mama
17.  Vendras alguna vez
18.  Los piconeros
19.  Me encanta silba
20.  Jarangon

09 Jamas retornaras
10.  En tus ojos de cielo
11.  Margarita Gauthier
12.  Milongua Antigua
13.  Corazon, no le hagas caso
14.  Cuatro Compaces
15.  Un crimen
16.  Domingo la a noche

10.  Mañana no estaras
11.  Una tarde cualquiera
12 A la 7 en el café
13.  Cada dia te extra ño mas
14.  Margo
15.  Que me van a hablar de amor
16.  P'a que seguir
17 Lluvia de abril

10.  A mi me llaman Juan Tango
11.  Los mareados
12.  En Fa menor
13.  A boca juniors
14 Tabaco

15.  Por la cuesta arriba
16.  El cuatrero

13.  La vi llegar
14 Trenzas
15.  Tarareando
16.  Bien criollo y bien porteño
17.  Jugando, jugando
18.  Que cosas tiene la vida
19 El cuatrero
20.  Plomo
21.  El penado 14
22.  Union civica
23.  La guitarrita
24.  Charamusca
25.  El divorcio
26.  Disco rayado

11.  Que nunca me falte
12.  Malvon
13.  Que bien te queda
14. Que vas buscando muñeca
15 Recien
16.  La abandone y no sabia
17.  Calla bandonéon
18.  Jiron de suburbio
19.  Si se salva el pibe
20.  Domingo a la noche

11. Al compas del tango
12. Que podran decir
13. Cuatro compases
14. La copa del olvido
15. Recuerdo malevo
16. Bailango de los domingos
17. Va sale el tren
18. Decile que vuelva
19. Que me quiten lo bailao
20. Noches del colon

01 Asi se baila el Tango
02. Moneda de cobre
03. Muñeca brava
04. Esta noche me emborracho
05. Como se pianta la vida
06. La ultima copa
07. Cancion de rango
08. A otra cosa che pebeta
09. El tango es el tango
10. Madame Ivonne

01 Muchachos comienza la ronda
02.  Al pasar
03.  Por eso canto yo
04 Palomita mia
05.  Vieja esquina
06.  Asi se canta
07.  Dos palabras por favor
08.  Sollozo de bandonéon
09.  Oigo tu voz
10 Una emocion

01 Cafe Domuez
02.  Mano Blanca
03 Bailarin de Contraseña
04.  La nueva vecina
05.  El cornetin del ranvia
06.  Quien tuviera 18 años

07.  Destellos
08 Cascabelito
09.  Una pena
10.  Llora vida mia
11 El morocho y el Oriental
12.  Traiga otra cana

01 Que te importa que te llore
02. Azabacha
03. Corazon no le hagas caso
04. Un crimen
05. Percal
06 Sans souci
07. De 6 a 7
08. Fruta amarga
09. No te olvides de mi corazon
10.Cada dia te extraño mas
11. Al compas del corazon
12. El desafio

01 Cambalache
02.  El plebeyo
03.  Primero yo
04 Madalit
05.  Tarde gris
06.  Un infernio
07.  Una fija
08.  Entre sueños
09 Milonga milonguera

01.  Sans soucis
02 La vi llegar
03 Tiedo
04.  Tabaco
05.  Trenzas
06. Tarde gris
07.  Barrio de Tango
08.  Igual que una sombra>
09. Elegante papirusa

01 Al compas del corazon
02.  Tranochando
03.  Que te importe que llore
04 Tarareando
05.  Azabache
06.  Lejos de Buenos Aires
07.  Tristezas de la calle Corientes
08 El vals soñador

01 Son cosas del bandoneon
02 Salud dinero y amor
03.  Para mi eres divina
04.  A la huacachina
05.  Un copetin
06 Tengo mil novias
07.  Encantador de serpenties
08.  Jalisco nunca pierde
09.  Mi verdad
10 Fru fru

01 Cicatrices
02.  A la luz de un candil
03 Lagrimas y sonrisas
04.  Ahora no me coneces
05.  La Novena
06.  Re - Fa - Si
07.  Flor de Montserrat
08 Matala

01 Canchero
02. Sentimiento gaucho
03. Fuegos artificiales
04 Indiferencia
05. Mi vida yo la reviento
06. Boedo
07. La cancion de Buenos Aires

11. Por eso gritol
12. Marcheta
13. Anselmo Laguna
14. Equipaje
15. La maleva
16. Barrio reo
17 Arrebato
18. El incendio
19. Cielo
20. Golgota

11 Flor de Montserrat
12. Sin palabras
13 Tu melodia
14. Quiero verte una vez mas
01 Pinta orillera
16. Guapo y baron
17. Todo te nombra
18. Soledad la de bacarras
19. Humiliacion
20. Magdala

01 El incendio
02. Pura clase
03. Re - fa - si
04. La marcha nupcial
05. Carrillon de la merced
06. Loca de amor
07. Di di
08. Indiferencia
09. La cumparsita
10. Calla corazon

01 Santa milonguita
02. Alguien
03. Organito de la tarde
04 Sangre de mi sangre
05. Y no te voy a llorar
06. Picante
07 No me digas que no
08. Triste comedia
09. El rapido
10. Caricias

01 Canaro en Paris
02. Pacienca
03. La cumparsita
04. Esta noche me emborracho
05. Bailate un tango ricardo
06 Loca

01 La Cumparsita
02 Organito de la tarde
03. Inspiracion
04. La guitarrita
05. La guinada
06. Zorro gris
07 El pillete
08. Que noche
09 Sollozos
10. Felicia

01. La cumparsita
02. A media luz
03. La catrera
04. Felicia
05 El Choclo
06 Derecho viejo
07. La puñalada
08. El irresistible
09. El entrerriano
10 Pimienta
11 La morocha
12. A la gran muñeca

12.  Cabeza de novia
13.  La bruja
14 Milonga querida
15.  Ansiedad
16.  Estampa de varon
17.  No mientas
18.  Recuerdos de la pampa
19.  El vino triste
20.  De antaño
21.  Que importa
22.  Que dios te ayude

01 Retintin
02.  Don esteban
03.  El irresistible
04.  El baqueano
05.  El cencerro
06.  La morocha
07 Melodia porteña
08 Union civica
09.  Pensalo bien
10.  El temblor
11.  Nada mas

11. Sinfonia de arrabal
12. La melodia del corazon
13 Estrellita mia
14. Yo te amo
15. Fue mi salvacion
16 Amando en silencio
17. A oscuras
18. Un libro
19. A media luz
20. Repique del corazon

01. Elegante papirusa
02. El vals de los recuerdos
03. Muchacho de cafetin
04. Me voy a baraja
05 Ella es asi
06. Alas rotas
07. Chapaleando barro
08. Sombra caucha
09. Mi serenata

10 Campo afuera

10. La cumparsita
11 Chique
12. La tablada
13. Se va la vida
14 Hacete cartel
15. Papas calientes
16. Sacale punta
17 El adios
18. El chamuyo
19. Carnaval de mi barrio
20. Pasion criolla

01 El huracan
02. Santa milonguita
03. El acomodo
04. La caida de la estanberia
05. Ruego
06. Yierrita
07. Rosa poneme una ventosa
08. El dia que me quieras
09. Madame Yvonne

11. Yo quiero cantar un tango
12. Prisionero
13. El olivo
14. Tirando a matar
15. Garronero
16 Flor del mal
17. Aguilucho
18. Enamorada
19. Miedo
20. Tabu

01 Que me importa tu pasado
2. Imperdonable
3. Justo un año
4. Soy un pálido fantasma
5. Pero solo estoy mejor
6 Bonanza
7. Nosotros
8 Por dónde andarás
9. Pienso
10. Llegando a puerto

 Cambalache 1939-1952

Cette liste n'est pas exhaustive, mais représente une sélection des disques préférés de Marseille Tango. Elle peut constituer une bonne base de discographie orientée vers la danse. Certes la chronologie n'est pas parfaite, et le choix a été fait en fonction des habitudes et du ressenti de nos danseurs.

Pour affiner ou augmenter cette sélection de multiples sites, marchands ou non, se trouvent facilement sur le Web, et les albums peuvent y être aisément commandés. Bonne écoute et bonne danse.

 

 

 

 
 
 
 
 

Marseille Tango

Rodolfo Biagi

Juan d'Arienzo

Pianiste, chef d'orchestre et compositeur (1907 - 1972)

Miguel Calo commence par étudier le violon à l'age de 14 ans, pour se tourner rapidement vers le Bandonéon. Il commence comme beaucoup par le cinéma muet, pour intégrer en 1926, l'orchestre d'Oswaldo Fresedo. En 1927,  il intègre l'orchestre de Francisco Pracánico. En 1929, il monte son premier orchestre, pour le quitter peu après et suivre Cátulo Castillo pendant sa tournée en Espagne.

En 1931, il remonte de nouveau son orchestre, pour le quitter une nouvelle fois et repartir en tournée aux Etat-Unis, avec Oswaldo Fresedo.

En 1934, le pianiste Miguel Nijensohn intègrera sa formation pour lui donner un style caractéristique, donné par l'interprétation de cet instrument.

Il apporta a l'orchestre le"legato" permettant, en liant les phrases musicales, d'associer le style traditionnel de l'époque précédente, avec les tendances plus modernes qui allaient prévaloir dans les années 40, soutenu par un rythme facilement indentifiable par les danseurs, et devait assurer son succès.

En 1961, son orchestre reprend le style et l'esprit des années quarante, à la radio "El Mundo" sous le nom de " Miguel Caló y su orquesta de las estrellas ».

Il dirigea de grands musiciens (Armando Pontier et Domingo Federico, les violonistes Enrique Francini et Hugo Baralis, le pianiste Orlando Tripodi, et les chanteurs Raúl Berón et Alberto Podestá, ...).

Il laissa de très beaux tangos, valses et milongas, la magnifique interprétation de "Sans soucis" de Enrique Delfino, et l'inoubliable "Al Compas del Corazon".

Il meurt en 1972, restant un des musiciens préférés des bons danseurs et mélomanes.

Instrumental 1939

Pianiste et Chef d'orchestre

1900-1991

Angel d'Agostino forme son premier trio à 12 ans avec son voisin Juan d'Arienzo ! En 1934, il fonde son orchestre avec Annibal Troîlo au Bandoneon. En 1940 Angel Vargas devient le chanteur de sa formation. Même rythme que d'Arienzo, même place attibuée au chanteur, le"Duo des Anges" enregistra 93 titres.

avec Alberto Echague
Lagrimas y sonrisas
Mariposita

Le "Duo des Anges"